GR20 - Traversée de la Corse

La Grande Traversée de la Corse par le GR20 dans son intégralité fait partie du carnet de voyage de tout randonneur aguerri. De Calenzana (nord-ouest) jusqu’à Conca (sud-est), le chemin traverse l’île de Beauté sur près de 200km et en 16 étapes. Randonnée mythique, le GR20 est considéré comme l’un des (le ?) plus durs d’Europe, mais aussi le plus beau : il suit la chaine de montagnes, au cœur du Parc Naturel Régional, offrant des paysages et des panoramas exceptionnels, une nature intacte.

Grand Angle met son expertise à votre service pour vous faire découvrir cette haute route et ce trek en toute sécurité : avec un guide ou en liberté, avec ou sans portage, en deux parties d’une semaine : GR20 Nord, GR20 Sud, qui peuvent s’enchaîner. Le GR20 n’en reste pas moins un trek exigeant.

 

Traversée de la Corse en 2 parties: GR20 Nord, GR20 Sud

Par où commencer ? Contrairement à la logique, il vaut mieux commencer ce trek par la partie Sud. Les montagnes y sont moins raides et les sentiers mieux praticables : une approche progressive du GR20 ; si vous enchaînez, vous arrivez déjà entrainé à mi-parcours, quand il faudra aborder les passages escarpés et techniques de la partie Nord du trek. La partie Sud vous offre les aiguilles de Bavella (sublimes, mais elles se méritent), le sommet du Monte Alcudina, la forêt de Vizzavona, des pozzines, des plateaux d’estives des bergers… La partie Nord, au départ de Vizzavona, accentue l’ambiance de haute-montagne et les passages alpins et techniques, comme celui de la Brèche de Capitello ou encore de la Pointe des Eboulis (point culminant du GR20, 2604m, sous le Monte Cinto, sommet de la Corse ; le cirque de la Solitude n’est plus sur le tracé depuis 2015). 

Partout sur ce trek, ce sont des points de vue exceptionnels vers les 4 points cardinaux, sur la mer, les vallées ; des lacs d’altitude et des vasques où il fait bon se rafraîchir.

 

La Corse par les crêtes et le GR20 : une faune et une flore riches et variées

Sur cette partie cristalline (granitique) de la Corse, l’itinéraire du GR20 traverse plusieurs étages de végétation : promesse d’une variété remarquable d’arbres, de plantes, et d’animaux.

Côté flore, bon nombre d’espèces sont endémiques, comme l’ancolie de Bernard. On trouve en quantité cyclamens, benoites des montagnes, immortelles des frimas, digitales pourpres, asphodèles, etc. Et vous découvrirez les pozzines, oasis des montagnes corses. Le « couvert » est aussi très variés : rochers dénudés, pelouse alpine rase, belles forêts de châtaigniers, hêtres, sapins, pins laricios… accueillant une faune abondante et variée, plus ou moins farouche, comme le sanglier ou le lézard de Bedriaga (endémique). Le mouflon de Corse, emblème du pays, est protégé. Lui aussi rare et protégé : le gypaète barbu, qui plane là-haut, si haut… à moins qu’il ne s’agisse d’un aigle royal ?

Contactez un conseiller Grand Angle

04 76 95 23 00