Toscane du Sud et Val d'Orcia

ITALP0014

Les points forts de ce voyage
Grand Angle

Votre
expert

Juliette Vuillecard

Juliette Vuillecard

Experte des voyages en Europe

Informations
pratiques

Durée

7 jours

À partir de

0

Voir la fiche technique Envoyez ce circuit à un ami Ajouter à ma sélection

Nous nous trouvons au Sud Est de la Toscane avec ses paysages merveilleux ! Du vert des prés au printemps, au jaune du blé en été, en passant par le rouge des feuilles en automne. L’itinéraire rejoint chaque jour des villages au patrimoine historique remarquable, comme l’abbaye de Monte Oliveto, où l’on peut visiter son cloître et ses célèbres fresques ; Montalcino, où la dégustation d’un délicieux verre de vin est incontournable ; Sant’Antimo, l’une des plus belles abbayes bénédictine de la Toscane, probablement fondée par Charlemagne ; Bagno Vignoni, station thermale depuis le Moyen-âge ; ou encore San Quirico d’Orcia et Pienza.

En seconde partie du séjour : Montepulciano,  le plus important lieu de la Vallée de Chiana. Dans l’une des caves de ce village du 16 ème siècle, bijou de l’architecture, avec ses palais majestueux, ses ruelles et ses bâtiments colorés, la découverte du célèbre « vin noble » enchantera nos papilles.

Itinéraire

J1

Sienne

Installation à l’hotel et visite de Sienne.

Hébergement

Nuit en hôtel

J2

Buonconvento - Monte Oliveto

Court transfert en train (30minutes, avec vos bagages) pour rejoindre Bonuconvento. Déposer vos bagages à l’hôtel puis randonnée à travers les « Crete », (collines argileuses) pour rejoindre l’abbaye de Monte Oliveto où la visite du cloître et de ses célèbres fresques s’impose. A l’issue de cette première randonnée se dessine le château de Monterongriffoli et le petit village de Chiusure. Retour à l’hôtel en transfert privé.

Hébergement

Dîner et nuit en hôtel

Distance

18km

Heures de marche

4h30

Dénivelé +

370m

Dénivelé -

120m

J3

Buonconvento - Montalcino

Randonnée dans les collines couvertes des vignes du fameux Brunello, le long de jolies villas privées et de caves nous conduit jusqu’à Montalcino. Après une dégustation de son excellent vin local, nous découvrons le patrimoine architectural du village : le palais des Priori, la loggia, l’église de Saint Egidio et la Rocca, une forteresse à vocation défensive construite en 1361 et précurseur des forteresses toscanes de l’époque Médicéenne. Transfert en bus public pour Buonconvento.

Hébergement

Dîner et nuit en hôtel

Distance

20km

Heures de marche

5h

Dénivelé +

480m

Dénivelé -

100m

J4

S. Antimo - S. Quirico d’Orcia

Transfert privé vers S. Antimo (23 km). Depuis S. Antimo, l’une des abbayes bénédictines les plus caractéristiques de la Toscane, présumée fondée par Charles le Grand, la traversée de la région des « Crete » nous replonge dans des paysages époustouflants. Le long de cet itinéraire, nous rejoignons le château de Ripa d’Orcia depuis lequel un large panorama sur la rivière d’Orcia s’offre au randonneur, Castiglione et Rocca d'Orcia. Après un passage à Bagno Vignoni, station thermale du Moyen-âge, caractérisée par son bain thermal au centre du village, nous rejoignons ensuite San Quirico d'Orcia. Retour à Montepulciano en bus public.

Hébergement

Nuit en hôtel

Distance

20km

Heures de marche

4h40

Dénivelé +

540m

Dénivelé -

460m

J5

Montepulciano - Pienza

Pienza, ville que le Pape Pie II souhaita établir comme sa résidence temporaire, est typique du style renaissance. Après sa visite, nous continuons sur le charmant village médiéval de Monticchiello et prenons le temps de flâner dans ses rues, le long de ses maisons de pierre, ses placettes et ses tours. Transfert retour en bus public jusqu’à Montepulciano (20 min). Cette ville, la plus grande de la vallée de Chiana se découvre par les caves de son centre historique, vieilles de 500 ans, dans lesquelles on déguste le « Vino Nobile » La ville est un joyau architectural avec ses magnifiques palais de la Renaissance, ses rues étroites et ses bâtiments de brique.

Hébergement

Nuit en hôtel

Distance

16km

Heures de marche

4h

Dénivelé +

350m

Dénivelé -

200m

J6

Pienza - S. Quirico d’Orcia

Transfert en bus public jusqu’à Pienza (20 mn). De Pienza à travers les paysages typiques des collines de la "Crete Senesi", nous rejoignons la ville de S. Quirico d'Orcia, située sur le chemin de la Francigena, que les pèlerins ont parcouru jusqu’à Rome et qui a contribué à la forte croissance économique de la ville. Transfert à Montepulciano en bus public.

Hébergement

Nuit en hôtel

Distance

11km

Heures de marche

3h30

Dénivelé +

200m

Dénivelé -

250m

J7

Montepulciano

Randonnée dans les collines du célèbre "Vino Nobile" pour arriver à Montepulciano, le plus grand centre habité de la Vallée di Chiana où vous pourrez approfondir visites et dégustations. Après le déjeuner, transfert des bagages de votre hôtel à la station de bus de Montepulciano, depuis laquelle vous pourrez rejoindre Sienne, Florence (changement à Sienne) ou Chiusi en bus de ligne (transfert privé possible).

Distance

5km

Heures de marche

1h30

Dénivelé +

150m

Dénivelé -

60m

Nous pouvons être parfois amenés à modifier l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, modification de l'état du terrain, éboulements, sentiers dégradés, etc.), ou des conditions météos. Ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et pour un meilleur confort !

Descriptif technique

Niveau

Niveau facile à moyen, marcheur en bonne forme physique. Pas de difficulté technique. Randonnées sur sentiers et routes de campagnes faciles, zone de collines. Altitude comprise entre 100 et 600m. Etapes de 4 à 5h. Dénivelé en montée entre 150 et 550m par jour.

Transports des bagages

Pas de portage ; vous ne transportez qu'un petit sac avec le pique-nique et les affaires de la journée. Vous retrouvez le soir le reste de vos bagages.

Confort

Hébergements
Hôtels ***. 1 nuit à sienne, 2 nuits à Buonconvento, 3 nuits à Montepulciano.

Restauration
En nuit et petit-déjeuner à Sienne et à Montepulciano. En demi-pension à Buonconvento.

Encadrement

Nous nous chargeons des réservations d'hôtels ; nous vous fournissons cartes et topos détaillés, nous assurons le transport des bagages et des transferts prévus.

Groupe

Possibilité de s'inscrire à partir de 2 personnes

Début / Fin

Début
Le J1 dans l'après-midi à Sienne

Fin
Le J7 en fin d’après-midi à Montepulciano

Accès

En train
Vous pouvez laisser vos bagages au dépose bagages de la station de bus de Sienne puis dans l’après-midi, transfert à Buonconvento en train. Pour les renseignements sur les trains vous pouvez consulter le site suivant : http://www.trenitalia.com/

En avion
Aéroport de Pise ou Florence, puis train pour Sienne et Buonconvento. Horaires disponibles sur : www.trenitalia.com

En voiture
Arrivée directe à Sienne ou Buonconvento, possibilité de garer sa voiture dans les rues de Buonconvento (places de parking non gardées).

Retour de Montepulciano : Vous pouvez prendre le bus public pour revenir à Siena ou Buonconvento. Ligne de bus 112 (Montepulciano – Buonconvento – Siena). Par exemple, départ de Montepulciano Autostazione, arrêt à Buonconvento et à la gare de Sienne. Il n’y a pas de bus public à Montepulciano les dimanches, le 01/05 et le 15/08.

Photos

Vous faites de belles photos ! N’hésitez pas à nous envoyer un CD de vos plus belles photos réalisées lors de votre voyage. Le fait pour vous de nous communiquer des photos implique que vous acceptez que vos photos soient utilisées à titre gracieux sur nos différents supports (catalogue, site internet, fiche technique, etc.).

Équipement

- Chaussures de marche, souples avec une très bonne semelle et contrefort, tenant bien la cheville. Les chaussures doivent être de bonne qualité, et avoir été essayer avant, c’est l’élément essentiel de votre confort à ne pas négliger
- Chaussettes de laine ou mélangées laine et synthétique (3 ou 4 paires)
- Pull chaud (obligatoire) ou fourrure polaire
- Un pantalon confortable pour la marche (obligatoire)
- Un coupe-vent en gore tex ou imperméable et laissant passer la transpiration (on ne sait jamais !)
- Bonnet et gants
- Ou une cape de pluie
- Une frontale avec des piles alcalines et ampoules de rechange, pour la montée et descente au Stromboli
- Des bâtons de marche et guêtres
- 3 tee-shirts, une chemise légère en coton à manche longue, + 1 à manche courte
- 1 short
- 1 foulard pour filtrer les éventuelles émanations de gaz volcaniques
- Une paire de bâtons de marche, pour ceux qui les apprécient
- Une paire de tennis type jogging avec bonne semelle ou sandales fermées derrière
- 1 casquette, bob
- Un maillot de bain + 1 serviette de toilette
- Vêtement de rechange et linge personnel
- Crème solaire
- Une gourde
- Assiette et couverts pour le pique-nique
- Une trousse de toilette
- Une mini pharmacie avec l’essentiel pour tout randonneur : compeed, élastoplaste, biogaze, bande, compresse, et désinfectant
 - Appareil photo numérique (8 ou 16 GO) + chargeur
- Une pochette à porter autour du cou ou à la ceinture (antivol)

Formalités

Papiers
Passeport ou carte d'identité en cours de validité.

Santé
Pensez à vous munir de la Carte Sanitaire Européenne délivrée par la sécurité sociale (cette carte donne droit, aux ressortissants de la communauté européenne, à bénéficier, gratuitement de soins médicaux, transport en ambulance ou hélicoptère sanitaire, hospitalisation etc...)

Le pays

Le vignoble du Chianti
L’aire du Chianti Classico rassemble 7 000 hectares de vignes. La région compte 70 000 hectares, délimités à l’ouest par le Val di Pesa et à l’est par la province d’Arezzo. Dans les provinces de Florence et de Sienne, le Chianti est constitué de 9 communes : Castellina in Chianti, Radda in Chianti, Gaiole in Chianti, Greve in Chianti, San Casciano Val di Pesa, Barberino Val d’Elsa, Tavarnelle, Poggibonsi et Castelnuovo Berardenga. Dans cette région vallonnée fortement boisée, entre 200 et 800 mètres d’altitude, dominent le chêne, le châtaigner et le pin parasol, mais on y trouve également des cyprès. Le climat est de type continental, sans grandes variations de températures. Le paysage est façonné par les rangs de vignes et les oliveraies occupant respectivement 10 000 et 8 000 hectares de surface. L’aire d’appellation occupe une grande partie de l’arrière-pays Toscan. La production annuelle s’élève à 500 000 hectolitres, dont 280 000 dans le Chianti Classico et seulement 25 000 dans le Chianti Rufina. Plus de 7 000 hectares de vignes sont actuellement enregistrés au cadastre du vignoble du Chianti Classico. Les délimitations de l’aire d’appellation actuelle ont été fixées en 1932. Le coq noir, le célèbre Gallo Nero, était l’animal emblématique de la ligue militaire du Chianti au 14ème siècle. Le coq est aujourd’hui le symbole du «Consorzio del Marchio Storico Chianti Classico», une association pour la protection de l’aire du Chianti et de ses vins, créée par un groupe de 33 vignerons en 1924 à Radda in Chianti. Plus de 600 producteurs sont aujourd’hui membres du consortium, 250 d’entre eux mettent leur vin en bouteille au domaine. Avec leurs 5 000 hectares enregistrés au cadastre, ils représentent aussi plus de 80 pour cent de la production de chianti classico.

Histoire
Selon la légende, Romulus fonde Rome en 753 av. J.-C. Les Romains commencent leur expansion à partir du VIe s. et fondent la République romaine en 509 av. J.-C. Après cinq siècles de rayonnement d'une civilisation riche et organisée, l'Empire qui s'étendait de la Grande-Bretagne à l'Afrique, est scindé en deux. L'Empire romain d'Occident est envahi par les Wisigoths et Rome mise à sac par Alaric en 410. Il disparaît totalement en 476. L'Italie connaît alors une période de grande confusion : aucun souverain ne réussit à garder le pouvoir. En 568, les Lombards, venus de l'actuelle Hongrie, envahissent l'Italie du nord. Au IXe s., l'état pontifical se constitue grâce à la protection de Charlemagne. Du Xe au XVe s. se développent de puissantes Cités-États : les républiques maritimes (Venise, Gênes...), Florence, centre culturel de l'Europe, gouverné par les Médicis. Du XVIe au XVIIIe s., l'Italie est l'enjeu de la rivalité des puissances étrangères. Charles Quint, roi d'Espagne, devient maître de l'Italie à la suite de la bataille de Pavie avec François Ier (1525). La guerre de succession entre les Habsbourg d'Espagne et d'Autriche met fin à un siècle et demi de domination espagnole. Du XVIIIe au XIXe s., l'Italie est dominée tour à tour par la France et l'Autriche. Giuseppe Mazzini fonde alors le mouvement Jeune Italie pour affranchir son pays de l'emprise étrangère. Cavour réussit, avec l'aide de la France, à chasser les Autrichiens et à unifier l'Italie sous l'autorité du roi Victor Emmanuel II. L'unité devient totale en 1870. Après la Première Guerre mondiale, la situation du pays est précaire. Des troubles favorisent l'arrivée du parti fasciste au pouvoir avec Mussolini qui établit une dictature et entre en guerre en 1940 aux côtés de l'Allemagne nazie. En 1943, il est renversé et le pays capitule. La République est proclamée en 1946. Depuis la Deuxième Guerre mondiale, la vie politique italienne est marquée par de nombreux changements de gouvernement.

Ce circuit ne correspond pas exactement à vos attentes ?

Créer un voyage sur mesure Voir tous les circuits en Italie

Vous aimerez aussi

Les canaux à Venise
Randonnée liberté
ITALP0015

Les Îles de Venise

 
Difficulté
Durée
7 jours