Randonnées en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est un des pays les plus réputés pour la pratique de la randonnée pédestre. Situées aux antipodes de la France, les terres maories se méritent. Mais elles savent récompenser ceux qui ont le courage de s’y rendre. Séparée en deux îles principales, la Nouvelle-Zélande offre une diversité unique de paysages et d’espèces endémiques.

Alors, prêt pour l’aventure ?

L’île du nord : entre volcans et forêts humides

Avec son climat tempéré humide, c’est la forêt subtropicale qui domine le nord du pays. Et quelle forêt ! Parcourez les sentiers à l’ombre des célèbres fougères argentées et laissez-vous surprendre par l’immensité des kauris, arbres millénaires pouvant atteindre plus de 50 mètres de haut et 10 mètres de circonférence. Avec un peu de chance, vous pourrez même surprendre un kiwi au moment de son repas, qui sait ?
Au centre de l’île se trouve la zone volcanique de Taupo, connue notamment pour son activité géothermique. Sautez sur l’occasion et piquez une tête dans une de ses innombrables sources d’eau chaude avant d’arpenter les versants des volcans du parc national de Tongariro. Ce lieu sacré pour les Maoris offre un paysage lunaire parsemé de lacs à la couleur émeraude.
Avant de poursuivre votre chemin vers le sud, faîtes un détour vers l’ouest et tentez l’ascension du mont Taranaki. Souvent comparé au mont Fuji, ce cône parfait livre un panorama inoubliable sur la mer de Tasman.

Prenez de la hauteur sur l’île du sud

De son côté, l’île du sud a un terrain de jeu totalement différent à vous proposer, mais tout aussi spectaculaire. Ici, les collines verdoyantes et les volcans laissent place aux grands espaces, aux sommets enneigés et aux fjords.
Plus haute chaîne de montagnes de Nouvelle-Zélande, les Alpes du Sud sont très prisées des amateurs d’alpinisme, grâce notamment aux 16 sommets pointant à plus de 3000 mètres d’altitude. Profitez-en pour faire une balade jusqu’au pied du majestueux mont Cook et ses 3754 mètres.
Au sud-ouest, le Fiordland est la cerise sur le gâteau. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce parc national est le paradis des marcheurs et des amoureux de la nature. Totalement inhabité par l’homme, il est le domaine privilégié des oiseaux et mammifères marins, tels que les phoques et les dauphins. Vous pourrez y découvrir le légendaire Milford Sound, un havre de paix aux pentes abruptes où seul le bruit des cascades vient briser le silence.

Amis randonneurs, mettez vos chaussures et prenez votre sac. On y va !