Chiens de traineaux et conduite d’attelage en Laponie suédoise

Les points forts de ce voyage
Grand Angle

  1. duite de votre propre attelage
  2. L’ambiance conviviale d’un petit groupe, encadré par un musher français
  3. Le légendaire cercle polaire
  4. Tous les départs confirmés à partir d’un seul participant

Vos
experts

Matthieu Offredi

Matthieu Offredi

Expert des voyages guidés en Europe

Thomas Praire

Thomas Praire

Directeur technique des voyages

Informations
pratiques

Durée

8 jours

À partir de

2 345,00 €

Voir la liste des départs Voir la fiche technique Envoyez ce circuit à un ami Ajouter à ma sélection

Devenez musher le temps d’un séjour inoubliable ! Un très beau programme 100 % traîneau à chiens, pour parcourir le wilderness lapon, de “l’or blanc” des grands lacs gelés à la toundra, en passant par la forêt boréale, tout près du cercle polaire. Un voyage unique, en accord avec la nature. Vous apprécierez le confort de l’hébergement et du sauna, comme l’authenticité des nuits en pleine nature ou la danse des aurores boréales.

Dates et prix

Du / Au Prix Statut
14/12/2018 - 21/12/2018 2 495,00 €

Garanti

21/12/2018 - 28/12/2018 2 545,00 €

Complet

28/12/2018 - 04/01/2019 2 645,00 €

Complet

04/01/2019 - 11/01/2019 2 395,00 €

Garanti

11/01/2019 - 18/01/2019 2 350,00 €

Garanti

18/01/2019 - 25/01/2019 2 345,00 €

Garanti

25/01/2019 - 01/02/2019 2 350,00 €

Complet

01/02/2019 - 08/02/2019 2 350,00 €

Complet

08/02/2019 - 15/02/2019 2 445,00 €

Garanti

15/02/2019 - 22/02/2019 2 350,00 €

Complet

22/02/2019 - 01/03/2019 2 350,00 €

Complet

01/03/2019 - 08/03/2019 2 450,00 €

Garanti

08/03/2019 - 15/03/2019 2 350,00 €

Garanti

15/03/2019 - 22/03/2019 2 425,00 €

Garanti

22/03/2019 - 29/03/2019 2 345,00 €

Garanti

29/03/2019 - 05/04/2019 2 445,00 €

Garanti

05/04/2019 - 12/04/2019 2 395,00 €

Garanti

Les prix comprennent

  • Les vols internationaux Paris-Stockholm-Luleå aller-retour en classe économique
  • Les taxes d’aéroport
  • Les transferts internes prévus au programme
  • L’assistance d’un guide musher français diplômé
  • Le prêt de l’équipement grand froid (moufles, vestes, chaussures, duvet)
  • L’hébergement tel que décrit
  • Les repas, du dîner du J1 au petit déjeuner du J8
  • L’accès au sauna

Les prix ne comprennent pas

  • Les déjeuners des J1 et J8
  • Les visites de sites
  • Les assurances
  • Les frais d’inscription
  • Tout ce qui n’est pas indiqué dans « les prix comprennent »

Options, suppléments et réductions

  • Prix sans les vols : nous consulter.

Itinéraire

J1

Vols Paris - Stockholm - Luleâ

Arrivée à Luleå et transfert jusqu’au camp de base à Olstorpet, près du village d’Älvsbyn, au sud du cercle polaire arctique. Installation dans vos chalets scandinaves. Distribution de votre équipement grand froid. Dîner d’accueil avec l’équipe et premier briefing sur le déroulement du séjour avec vos guides mushers.

Hébergement

Chalet

J2

Rencontre avec la meute et initiation à la conduite d'attelage

Après un bon petit déjeuner, vous entrez dans l’univers des chiens de traîneaux en faisant connaissance avec notre meute composée d'Alaskans Huskies, d'Eurohunds, d'Esquimaux du Groenland et de Malamutes d'Alaska. Vous découvrez leur mode de vie, l’organisation du chenil, les soins apportés aux chiens, leur entraînement à la course... Vous suivez ensuite un cours pratique d’initiation aux techniques d’attelage canin — traîneaux, lignes de traits et harnais —, ainsi qu’aux techniques de pilotage. Une première sortie vous permet de vous familiariser avec votre team sur un parcours de quelques heures dans l’immensité blanche... Guidés par le musher, vous goûtez aux joies de la glisse en traîneau dans un décor grandiose ! Pause déjeuner, l’occasion de faire votre premier feu en terre lapone et de partager vos impressions d’apprentis mushers. Avec ce moyen de déplacement ancestral vous nouez une relation privilégiée avec votre attelage et faites l'expérience unique d'une immersion au cœur de la nature boréale. 
Retour au camp de base en fin d'après-midi pour dételer les chiens. Après avoir eu la chance d'admirer ces fabuleux animaux en action, vous pouvez passer un moment avec eux et les récompenser.

Hébergement

Chalet

Heures de marche

3 à 4 h de chien de traineaux

J3

Raid en chien de traineaux

Vous connaissez le nom de tous vos chiens, ou presque. Ensemble, nous leur mettons les harnais, nous attelons 4 à 5 chiens par traîneau, sentons l’excitation du chenil et... c’est parti pour une randonnée inoubliable ! Debout sur les patins de votre traîneau, vous faites la fantastique expérience de conduire votre propre attelage parmi les paysages féériques du Grand Nord. Le parcours est d’environ 30 à 50 kilomètres, correspondant à 4 à 6 heures de traîneau par jour. Après un pique-nique autour d’un bon feu, nous repartons explorer ce territoire mythique. Vous sentirez sûrement un regain de vivacité embarquer votre attelage si nous passons non loin d’un troupeau de rennes, animal emblématique de la Laponie. Arrivés au bivouac, une fois les chiens soignés, nous allumons un feu dans la cabane de trappeurs, ou nous installons notre habitat nomade traditionnel sami : le tipi équipé d’un poêle à bois. Ambiance conviviale autour du dîner et nuit inoubliable près des chiens, qui hurlent tels leurs ancêtres les loups à l’arrivée des aurores boréales.

Hébergement

Cabane de trappeur ou tipi, chalet

Heures de marche

5 à 6 h de chien de traineaux

J4

Raid en chien de traîneaux

Au réveil : soupe hydratante et énergisante pour eux et copieux petit déjeuner pour nous. Il ne reste plus qu’à plier le camp, atteler et profiter de l’élan canin. Vous gagnez en assurance et savourez pleinement les moments de fluidité et de silence qu’offre cette activité. Les paysages varient : montagnes, grands marais, rivières, taïga et grands lacs gelés de la Laponie suédoise. Vous prenez pleinement conscience de l’immensité de ce wilderness européen. Nous arrivons en fin d’après-midi au camp de base : après les soins et les câlins à vos chiens, une douche chaude et un bon repas vous attendent.

Hébergement

Chalet

Heures de marche

5 à 6 h de chien de traineaux

J5

Découverte de la culture locale

Cette journée est l’occasion de partir à la découverte des fabuleuses chutes de Storforsen. Nous chaussons éventuellement les raquettes pour nous approcher au mieux de cette curiosité locale. Déjeuner dans un restaurant avec vue sur les chutes et dégustation de mets suédois.L’après-midi, nous rejoignons raquettes aux pieds une petite boutique typique, dans laquelle on trouve de l’artisanat local ainsi que des spécialités culinaires de Laponie. De retour au camp de base, vous pouvez repartir en balade à raquettes autour du chalet ou vous offrir un moment de détente bien mérité, avec le rituel du sauna scandinave.

Hébergement

Chalet

Distance

3h de raquettes

J6

Raid en chien de traîneaux

Vous repartez à l’aventure, aguerri à la conduite d’attelage et impatient de vivre de nouvelles découvertes dans l’un des derniers grands espaces sauvages d’Europe. Alternance de pistes sur les lacs gelés et en forêt boréale. Peut-être aurons-nous la chance d’apercevoir quelques représentants de la faune typique de Laponie : grands tétras, perdrix des neiges, renards ou lièvres arctiques. Arrivée au bivouac : chercher de l’eau, nourrir les chiens, préparer les traîneaux, couper du bois, allumer un feu… la vie de trappeur ! Loin des lumières de la civilisation, les veilleurs peuvent rester près du feu dans l’attente des aurores boréales. Les crépitements du poêle à bois accompagnent une bonne nuit de sommeil avant de repartir au cœur de la nature préservée. Nous aurons sûrement aussi l’occasion de cheminer parmi les étonnantes silhouettes des sapins figés par la neige, tels des sculptures givrées…

Hébergement

Cabane de trappeur ou tipi, chalet

Heures de marche

5 à 6 h de chien de traineaux

J7

Raid en chien de traîneaux

Vous repartez à l’aventure, aguerri à la conduite d’attelage et impatient de vivre de nouvelles découvertes dans l’un des derniers grands espaces sauvages d’Europe. Alternance de pistes sur les lacs gelés et en forêt boréale. Peut-être aurons-nous la chance d’apercevoir quelques représentants de la faune typique de Laponie : grands tétras, perdrix des neiges, renards ou lièvres arctiques. Arrivée au bivouac : chercher de l’eau, nourrir les chiens, préparer les traîneaux, couper du bois, allumer un feu… la vie de trappeur ! Loin des lumières de la civilisation, les veilleurs peuvent rester près du feu dans l’attente des aurores boréales. Les crépitements du poêle à bois accompagnent une bonne nuit de sommeil avant de repartir au cœur de la nature préservée. Nous aurons sûrement aussi l’occasion de cheminer parmi les étonnantes silhouettes des sapins figés par la neige, tels des sculptures givrées…

Hébergement

Chalet

Heures de marche

5 à 6 h de chien de traineaux

J8

Vols Luleâ - Stockholm - Paris

Transfert le matin à l’aéroport de Luleå et vols retour pour Paris. 

Nous pouvons être amenés à modifier l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, dédoublement des groupes, modification de l'état du terrain, éboulements, sentiers dégradés, etc.), soit directement du fait du guide (météo, niveau du groupe, ...). Ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et pour un meilleur confort !

Descriptif technique

Niveau

Facile : accessible à toute personne en bonnes conditions physique. Pas de difficulté technique.
La difficulté, c’est le froid : en raison d’un environnement froid sur toute la durée de l’activité, le niveau ressenti peut être plus important. Même si une première expérience en traîneau à chiens n’est pas nécessaire, la conduite d’attelage, pratiquée sur de longues journées et par temps froid et sec (entre - 2 °C et - 25 °C), nécessite de la tonicité et de l’endurance en environnement boréal. Ce circuit requiert donc une bonne condition physique et un grand intérêt pour les activités de plein air. Un équipement grand froid est fourni.

Transports des bagages

- En traîneau à chiens, vos affaires personnelles seront dans ce que l’on appelle le “sac à chiens”, sur votre propre attelage. Nous vous conseillons vivement de prendre un gros bagage souple pour vos affaires de raid, ainsi qu’un petit sac à dos de randonnée, qui sera posé devant le traîneau, pour les affaires à récupérer facilement.
- A raquettes, vous ne portez qu’un petit sac à dos contenant les affaires nécessaires pour la demi-journée ou la journée : gourde Thermos, matériel photo, vêtements chauds, doudoune...

Transferts

- Transferts terrestres en véhicules privés.
- Déplacements en chien de traineaux et à raquettes.

Groupe

De 1 à 6 participants

Durée

8 jours / 7 nuits

Encadrement

Par un musher diplômé, français. La Suède est un pays relativement cher. Pour vous proposer des voyages à un prix raisonnable, nous avons choisi de travailler avec des guides polyvalents. Votre accompagnateur, en plus de l’encadrement, peut être amené à conduire et préparer les repas. Pour le bon déroulement du voyage, et notamment en raid, la participation de chacun aux tâches collectives est impérative : préparation des repas, vaisselle, chargement/déchargement du matériel, attelage des traîneaux, etc.

Hébergement / Restauration

  • Hébergement

Pendant le ou les raids (selon les séjours) :
- soit en Tipi avec poêle à bois, comme les tentes coniques (Lavvu) des Sâmis. Une expérience au plus près de la nature. Pour votre confort, nous vous fournissons une peau de renne, un matelas autogonflant et un sac de couchage.
- soit en cabane rustique en bois, sans électricité mais avec un poêle à bois, parfois un sauna. Lits simples en dortoir. Sac de couchage fourni.

Le camp de base d’Olstorpet se compose ainsi :
- 1 chalet pour deux personnes avec une chambre (1 lit double ou deux lits simples selon la composition du groupe), salle de bain privative avec WC, salon et cuisine. Prises électriques classiques avec possibilité de charger les téléphones ou les batteries d’appareil photo.
- 1 chalet avec une chambre de quatre personnes (2 lits superposés) et une chambre de deux personnes (1 lit double ou 2 lits simples selon la composition du groupe), une salle de bain à partager avec WC, et un salon. Prises électriques classiques avec possibilité de charger les téléphones ou les batteries d’appareil photo.
- sauna traditionnel électrique, ouvert chaque jour, avec une douche.
- 1 espace commun convivial : salon, salle à manger (repas du soir pris en commun), jacuzzi extérieur sur la terrasse.

Pendant le ou les raids (selon les séjours) :
- soit en tipi avec poêle à bois, comme les tentes coniques (lavvu) des Samis. Une expérience au plus près de la nature. Pour votre confort, nous vous fournissons une peau de renne, un matelas autogonflant et un sac de couchage.
- soit en cabane rustique en bois, sans électricité mais avec un poêle à bois, parfois un sauna. Lits simples en dortoir. Sac de couchage fourni.

  • Restauration

Le petit déjeuner : pris en commun, il est plutôt copieux, alliant café, thé, pain, fromage, jambon, yaourt.
Le déjeuner : préparé et servi par votre guide musher ou votre guide raquettes ; en général, pique-nique froid ou à griller sur le feu.
Le dîner : que ce soit au chalet, en tipi, ou en cabane rustique, le dîner se prend en commun. Votre guide fera le maximum pour vous faire goûter des produits locaux, après une bonne soupe bien chaude !

Rendez-vous / Dispersion

  • Rendez-vous

Le J1 à l’aéroport de Paris. Vous voyagez seul et retrouvez votre guide à votre arrivée à l’aéroport de Luleå.

  • Dispersion

Le J8 à l’aéroport de Paris. Vous voyagez seul, votre guide vous quitte à l’aéroport de Luleå.

Accès

  • En avion

Vols réservés (à l’aller et au retour entre Paris et Luleå), en fonction des dates de départ, sur les compagnies régulières suivantes : Air France (vol direct), SAS (vol direct), ou équivalent.
Pour les départs de province, une demande spéciale doit nous être adressée. Dans ce cas, en fonction des horaires et des disponibilités, le vol peut être opéré par d’autres compagnies. Prévoir un surcoût qui sera précisé en cas de confirmation de votre part.
Une convocation individuelle est envoyée à chaque participant, en général un mois avant le départ du voyage. Cette convocation reprend dans le détail l’ensemble des vols internationaux liés à ce voyage.

Covoiturage

Vous pouvez mutualiser les moyens de déplacement en faisant du covoiturage. En plus d’être plus économique et écologique, ce moyen de transport vous permet de faire connaissance avec les autres participants. Avant le départ et sur demande, nous pouvons vous mettre en relation avec les autres membres du groupe qui le souhaitent. Sinon, rendez-vous sur www.blablacar.fr.

Photos

Vous faites de belles photos ! N’hésitez pas à nous envoyer un CD, une clé USB, un lien Dropbox ou Wetransfer de vos plus belles photos réalisées lors de votre voyage. Le fait pour vous de nous communiquer des photos implique que vous acceptez que vos photos soient utilisées à titre gracieux sur nos différents supports (catalogue, site internet, fiche technique, etc…).

Récit de voyage

Vous souhaitez partager vos meilleurs moments du voyage et faire profiter de votre expérience la communauté de randonneurs ? N’hésitez pas à nous transmettre votre récit et quelques photos illustrant vos propos que nous publierons pour vous sur notre blog. http://blog.grandangle.fr

Tourisme responsable

► Agir pour un Tourisme Responsable - label ATR
Grand Angle est un membre actif de l’association ATR « Agir pour un Tourisme Responsable », dont la conformité avec le label a été certifiée par Ecocert Environnement.
Les valeurs communes du label, partagées par tous ses membres, sont représentées par : la transparence (entre le client et l’agence de voyage), le partenariat (entre les prestataires locaux et l’agence de voyage) et la cohérence (synonyme de bonne communication au sein de l’équipe de l’agence de voyage).
Être membre d’ATR nous engage à :
- Promouvoir un tourisme de qualité
- Respecter l’environnement, le patrimoine et les populations locales
- Sensibiliser les voyageurs aux coutumes locales
- Informer les voyageurs en toute transparence sur leurs conditions de voyage
Pour plus d’information sur l’association ATR.
Pour préparer au mieux votre voyage, nous vous invitons à prendre connaissance de la charte éthique du voyageur.

► La Charte Européenne du Tourisme Durable dans les Espaces Protégés
En 2014, Grand Angle a été l’un des premiers tours opérateurs à être certifié au titre de la Charte Européenne du Tourisme Durable, créée et développée par Europarc, la Fédération des espaces protégés européens, regroupant Parcs Naturels Régionaux, Parcs Nationaux et réserves naturelles.
La Charte Européenne a pour vocation de développer sur des espaces protégés un tourisme de qualité, durable et responsable, dans le respect de l'homme et de son environnement. Etre certifié au titre de la CETD est une reconnaissance de notre engagement dans le tourisme et le développement durables ancrés sur les territoires, sur les plans économique, social et environnemental.
La certification est une attestation de la confiance que portent les Parcs à notre entreprise et à sa démarche.
Le partenaire de Grand Angle dans cette certification est le Parc Naturel Régional du Vercors.
En savoir plus sur la Charte Européenne de Tourisme Durable.

Équipement

Pour la journée
- Une tenue de marche, ample confortable et chaude, dont un pantalon confortable type Goretex ou micropore (évitez les jeans !), combinaison ou knickers, jogging, etc.
- Un gros pull en laine ou une veste en fourrure polaire
- Une veste Goretex, ou un coupe-vent laissant si possible passer la sueur, ou un anorak adapté
- Un surpantalon
- Deux paires de moufles chaudes ou gants chauds
- Un bonnet, une écharpe (ou cache-cou)
- Une paire de guêtres
- Des sous-vêtements chauds (PROSCRIRE LE COTON)
- 3 paires de chaussettes chaudes

Chaussures
- Une bonne paire de chaussures de randonnée, pas trop souples mais chaudes et confortables (pas de chaussures molles type moon boots ou basket neige), et imperméables

Contre le soleil
- Lunettes de soleil (type glacier)
- Crème solaire (lèvres et peau)

Pour le pique-nique du midi
- Bol, assiette ou boite en plastique
- Couverts (cuillère, fourchette, couteau)
- Gourde thermos 1litre minimum (ou mieux 1,5l)

Après l'effort
- Un maillot de bain (pour le sauna)

- Une couverture de survie pour mieux s’isoler du sol
- Un appareil photo avec enveloppe de protection contre le froid
- Une paire de tennis style jogging pour le soir
- Vêtements de rechange (survêtement, etc.), et linge personnel
- Linge et trousse de toilette.
- Une mini-trousse de pharmacie avec élastoplaste, biogaze ou " 2ème peau", gaze, désinfectant et aspirine en cas de petits bobos !

Bagages

  • Un sac à dos confortable de 40 litres pour porter vos affaires de la journée
  • Un sac de voyage souple, qui reste à l’hébergement ou est transporté dans le traîneau

Formalités

La Suède fait partie de l’Union Européenne. Pour les ressortissants de l’UE, pas de visa nécessaire pour se rendre sur place. Veuillez vous munir de votre carte nationale d’identité ou de votre passeport valide, et couvrant la durée du séjour. Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures.
Pensez à vous munir de la carte européenne d’assurance maladie avant votre départ. Elle est délivrée par la sécurité sociale.

Décalage horaire

Il n’y a pas de décalage horaire entre la France et la Suède.

Devises

La Suède est dans l’Union Européenne, mais n’a pas adopté l’euro comme monnaie. Il faut donc faire du change pour obtenir des couronnes suédoises (SEK) ; 1 SEK vaut environ 0,105 €.
Avant de partir, c’est mieux d’avoir des devises, car vous n’aurez pas véritablement l’occasion de changer sur place (l’aéroport, c’est toujours un peu la course et le taux de change n’est pas compétitif). Pensez à commander vos devises suffisamment longtemps à l’avance à votre banque !

Divers

A propos des Samis (Lapons) …

Le Sami est la langue parlée par les samis, une minorité vivant dans la partie la plus septentrionale de la Scandinavie. Il y a entre 70 000 et 100 000 samis, mais seulement quelques-uns d'entre eux parlent la langue. La plus grande partie des samophones, c'est-à-dire quelques 10 000, est concentrée dans le nord de la Norvège (la région de Finmark). On compte environ 17 000 samis en Suède, parmi lesquels approximativement 7 000 maîtrisent la langue sami. La plupart des samis vivent dans les villes du nord : Kiruna (2,500), Gällivare (1,800), Jokkmokk (900) et Arvidsjaur (700). Il y a environ 1,000 samis vivants aux environs de Stockholm, mais la plupart de ces derniers ne parlent pas la langue.

Le sami est une langue finno-ougrienne, apparentée de très près aux langues finno-baltes (comme le finnois et l'estonien). Selon une théorie largement répandue, le sami et les langues finno-baltes dérivent d'une protolangue commune. On pense qu'à partir de cette protolangue, le protosami s'est développé autour de l'an 1,000 av. J.-C., et se serait maintenu de façon uniforme jusqu'à 800 après J.C. environ. Par la suite, il se serait ramifié en différents dialectes.

Il n'y a pas une identité sami, mais différentes identités locales reliées à la variété linguistique locale et au territoire où elle est parlée. Les autres marqueurs d'identité sont la parenté et le territoire.

Sur le plan économique, l'élevage des rennes dans certaines régions, appelées districts d'élevage de rennes, constitue une des principales activités du groupe. Ces districts sont partagés entre les familles sami à qui traditionnellement ils appartiennent. Les habitants doivent continuer à faire l'élevage des rennes pour faire partie d'un tel district. Il y a plus ou moins quarante districts sami de cette sorte en Suède. De nos jours, les gens ont moins envie de faire ce type de travail parce qu'il faut de 400 à 500 rennes pour monter un troupeau rentable. La chasse, la pêche et l'artisanat constituent les autres activités traditionnelles des samis. À cause des conditions économiques difficiles, la migration a été forte parmi les groupes samis. On a observé deux modèles de migration : d'une part, les Samis ont émigré vers les microcosmes urbains de leur zone d'habitation ; d'autre part, il y a eu aussi (et il y a encore) une émigration significative vers les villes côtières des régions de Norrbotten et de Våsterbotten et vers les grandes régions métropolitaines du sud de la Suède.

La région typiquement sami (traditionnellement appelée Sami) consiste en une grande surface qui s'étend de la côte est de la presqu'île de Kola, traversant les districts les plus septentrionaux de la Finlande, jusque dans l'intérieur et sur la côte du nord et du centre de la Norvège, en passant par l'intérieur de la Suède.

Les premiers contacts avec les Scandinaves ont dû être probablement établis il y a plus de mille ans. Cependant, ce n'est pas avant la période de l'industrialisation qui a commencé à la fin du dix-neuvième siècle et qui a continué jusqu'au XXe siècle, que la culture sami a commencé à changer de manière critique, principalement à cause de l'immigration de nouveaux éléments sur le territoire Sápmi. Cette immigration a eu graduellement un profond impact sur la vie traditionnelle et sur les modèles de colonisation chez les Samis. Aujourd'hui par exemple, il y a seulement quelques municipalités en Norvège où les Samis constituent une majorité, par exemple à Kautokeino et à Karasjok. Il y a aussi une municipalité de Samis majoritaires en Finlande, Utsjoki. En Suède, la plus grande population de Samis vit à Kiruna où ils constituent seulement 10% de la population totale de la municipalité. Cependant, en dépit de ces chiffres démographiques apparemment bas, les parties les plus septentrionales de la Norvège, de la Finlande et de la Suède constituent le cœur du territoire Sami. On estime que plus de la moitié des Samis vivent en Norvège (approximativement 35,000), environ 17,000 en Suède, 6,000 en Finlande et grosso modo 2,000 en Russie. Ces chiffres sont cependant d'une crédibilité relative, étant donné qu'il n'y a jamais eu de recensement sami.

Dans les principes fondamentaux de la Constitution suédoise, on stipule que : "Des mesures devraient être prises pour promouvoir les occasions, pour les minorités ethniques, linguistiques et religieuses, de préserver et de développer leur propre vie culturelle et sociale", ce qui a donné des résultats concrets, c'est-à-dire la constitution du Parlement sami, l'enseignement du sami à l'école et la législation concernant la population sami. Cependant, le sami n'est pas considéré comme une langue officielle au vrai sens du terme et il n'est généralement pas possible pour les samophones de s'adresser à l'administration dans leur langue.

Un parlement sami (Sametinget) de 31 membres élus a été créé en 1991. Tous ceux qui se disent Samis ou qui ont des parents ou grands-parents qui sont ou étaient des samophones, peuvent s'inscrire sur la liste électorale. Les principales responsabilités du Parlement sami sont les suivantes :

  • Stimuler et encourager la vie culturelle sami
  • Encadrer la production et la reproduction de la langue sami
  • Répartir les fonds gouvernementaux pour la culture sami
  • Nommer les membres de la commission des écoles sami
  • Conseiller les autorités suédoises sur les affaires sami

Les membres sont élus par les membres inscrits (encore très peu nombreux). Des partis sami spécifiques prennent part aux élections du Parlement sami (il y a onze partis différents) mais ils ne jouent pas de rôle significatif dans les élections locales.

La littérature sami consiste en une importante tradition orale qui vit toujours. Les chants Yoik, les contes, les récits épiques et les légendes constituent les racines de la tradition. En ce qui concerne la littérature écrite, le sami a été utilisé pour la première fois au XVIIe siècle. La première nouvelle en sami a été publiée en 1912. Au début des années 80, il y a eu une "percée" pour la littérature sami écrite, quand on a commencé à publier un nombre croissant de livres, de la poésie au roman. Bien que les hommes aient été les pionniers de la littérature écrite, maintenant ce sont les femmes qui sont en tête. La plupart des livres sami sont destinés aux enfants et aux jeunes.

La langue sami est utilisée seulement dans les activités reliées au renne (la chasse et le pâturage), à la pêche et à l'artisanat.

Privatiser ce voyage

Partez entre amis ou en famille aux dates qui vous conviennent.

Privatisation possible à partir de 6 personnes.

Demander un devis

Ce circuit ne correspond pas exactement à vos attentes ?

Créer un voyage sur mesure Voir tous les circuits en Suède

Nous vous conseillons aussi

Chiens de traineaux en Laponie suédoise
Chien de traineau guidé
SWEGC0001

Multi-activités en Laponie suédoise

Prochain départ le 15/12/2018
Difficulté
Durée
8 jours
 
 
 

à partir de 2 245,00 €

Ski de randonnée nordique sur la piste Royale en Suède
Ski de rando nordique guidé
SWEGS0001

Laponie suédoise : la piste Royale

Prochain départ le 10/03/2019
Difficulté
Durée
8 jours
 
 
 

à partir de 2 445,00 €

Randonnée en raquettes dans les Lofoten
Raquettes guidées
NORGR0003

Hiver boréal aux îles Lofoten

Prochain départ le 17/02/2019
Difficulté
Durée
8 jours
 
 
 

à partir de 1 550,00 €

Vous aimerez aussi

Chiens de traineaux en Laponie suédoise
Chien de traineau guidé
SWEGC0001

Multi-activités en Laponie suédoise

Prochain départ le 15/12/2018
Difficulté
Durée
8 jours
 
 
 

à partir de 2 245,00 €