Quelle activité pour mon voyage ?

Grand Angle vous aide à choisir l'activité qui vous convient pour votre voyage ! Parcourez le monde à pied, à vélo, à ski de fond, en raquettes...

C’est le support du voyage ; elle est le mode de déplacement le mieux adapté pour un relief et une saison donnés ; elle comporte aussi une dimension physique et ludique, parfois technique.
C’est une parenthèse " verte et écolo " dans votre vie quotidienne : votre voyage se fait au rythme de la seule énergie que vous produisez en marchant, en pédalant, en skiant.
Ces voyages nécessitent une forme physique et/ou technique minimum, mais ne s’adressent pas à des sportifs compétiteurs.
Dans tous les cas, si vous avez une interrogation, appelez l’équipe Grand Angle.

La randonnée pédestre

Randonnée à pied

… ou trek, la différence est artificielle. 
La meilleure façon de voyager, c’est bien sûr la marche ! Simple, naturelle et peu technique ; idéale pour pénétrer la nature et " vous refaire " une santé morale et physique.
Attention ! Plus le terrain est montagneux, plus l’expérience de la randonnée est nécessaire, ainsi qu’une bonne forme physique.

Distances et progression

Les étapes comptent généralement de 0 à 1000 mètres de dénivelé positif et de 10 km à 25 km par jour, pour une durée de 4 à 7 heures.

Niveau

Nous indiquons la difficulté de la randonnée sur une échelle de 1 à 5. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Randonnée en via ferrata

Elles sont à part : ni vraiment randonnée, ni vraiment escalade… Vos " sentiers " vous mènent de sentiers en échelles métalliques ou chemins en vire… Les règles de précaution sont celles de l’escalade, mais sans la technique de celle-ci. Le vertige est rédhibitoire pour cette activité !

FAQ

Vous devez vous munir de chaussures adaptées à la pratique de la randonnée. Certains itinéraires se déroulant en montagne dans des zones plus escarpées nécessiteront d'avoir des chaussures de randonnées tige haute.
Nous vous le conseillons fortement. Les bâtons réduiront l’impact du sac à dos et soulageront vos articulations, ils vous aideront dans les montées et faciliteront vos descentes.
En général, nous préconisons un sac de 35 à 45 litres pour la journée de marche. Il vous sert à transporter quelques affaires, votre pique-nique du midi, vos couverts (tupperware, fourchette, couteau), de l'eau et une petite pharmacie personnelle.
Vous devez vous référez à la liste des choses à emporter affichée sur la fiche technique de votre voyage.

Le vélo

Vélo

Faites le plein d’air, plus vite et plus loin qu’à pied, mais surtout, pas dans les mêmes endroits ! Vous suivez les fleuves, canaux, côtes et plages, traversez campagne et montagne, et partez à la découverte des grandes capitales culturelles. Vous roulez essentiellement sur des pistes cyclables, mais aussi sur des sentiers et des petites routes.

Le vélo tout chemin (VTC)

C'est la bicyclette de la Paulette d’Yves Montand ! Celle qui passe partout, sur les routes et les bons chemins, en terrain généralement peu escarpé. Équipé de sacoches bien pratiques pour stocker vos affaires de la journée, facile et confortable, c’est le vélo idéal pour la randonnée. Pour enchaîner les kilomètres sans fatigue et profiter pleinement des visites et sites culturels, optez pour le vélo à assistance électrique ! Sinon, le vélo « classique » reste un indémodable bien sympathique.

Distances

Les étapes comptent en général 25 km à 60 km : un bon équilibre pour des vacances actives, avec suffisamment de temps pour les visites ou la contemplation. Sport ou culture, vous n’avez plus à choisir !

Progression

Comptez une moyenne de 10 - maximum 15 km/h - par étape, en comptant les arrêts et petites pauses. Ajoutez la pause-déjeuner et les visites.
Avec un vélo à assistance électrique, « cruisez » de 15 à 20 km/h de moyenne sans difficulté.

Niveau

Nous indiquons la difficulté de la randonnée sur une échelle de 1 à 5. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Vélos de location

Tous nos voyages proposent des vélos en location, “normaux” ou VAE, y compris les voyages “Vélo & Bateau”. Vous pouvez bien entendu amener votre propre vélo. Pour plus d’information sur le matériel, cliquez ici.

FAQ

OUI ; contactez-nous : nous vous indiquerons si tout le parcours est accessible pour votre vélo, s’il faut apporter quelques modifications à l’itinéraire ou… s’il faut changer de destination !
Avec le développement du voyage à vélo, des sous-catégories du VTC se sont effectivement développées, avec des caractéristiques différentes : guidon plat ou cintré, vélos plus ou moins légers, types de freins différents, variation des équipements, etc… Il est important de cerner au préalable ce que vous souhaitez faire avec votre vélo. Pour le reste, restez simple mais faites-vous plaisir, et appelez-nous pour en discuter.
Hélas, le pneu vraiment increvable n’existe pas (à moins d’être plein), il est seulement beaucoup plus résistant qu’un pneu classique, et c’est déjà pas mal...

Le vélo tout terrain (VTT)

Quand les chemins se font moins carrossables et le terrain plus accidenté, nous passons au Vélo Tout Terrain, mais toujours dans une optique de balade et découverte. Souvent plus physique et technique que le VTC, le VTT devient magique et fun en version à assistance électrique : " et la montagne s’offre à vous ! "

Distances

Les étapes comptent en général 30 km à 50 km, avec un dénivelé en montée journalier de 300 à 1000 mètres.

Progression

Nous comptons une moyenne de 8 - maximum 15 km/h - par étape, en comptant les arrêts et petites pauses. Ajoutez la pause-déjeuner et les visites.
Avec un vélo à assistance électrique, « cruisez » de 12 à 15 km/h de moyenne sans difficulté.

Niveau

Nous indiquons la difficulté de la randonnée sur une échelle de 1 à 5. Pour plus d’information, cliquez ici.

Vélo de location

Tous nos voyages proposent des vélos en location, “normaux” ou VAE. Vous pouvez bien entendu amener votre propre vélo. Pour plus d’information sur le matériel, cliquez ici.

FAQ

Oui, il sera simplement moins roulant que le VTC. Avant de partir, équipez votre VTT de pneus slicks, plus roulants que les pneus crantés habituels. Ajoutez si vous le souhaitez des sacoches ; sinon, vous roulerez avec votre petit sac à dos habituel.

Le vélo à assistance électrique (VAE)

Il s’agit de VTC ou VTT avec assistance électrique.
C’est génial et en pleine expansion, mais qu’est-ce que c’est vraiment ? 
De l’effort, mais pas trop ! Le VAE n’avance pas tout seul… mais il démultiplie votre effort. Vous pédalez sans jamais être “dans le rouge” : vous êtes super bon. Les côtes et les km s’avalent aisément. A VTT, c’est carrément bluffant… sans être miraculeux !  
L’assistance électrique est plafonnée à 25km/h ; au-delà, vos jambes seules prennent le relais, mais la relance est là dès que vous flanchez.
La batterie est suffisamment performante pour vous permettre de faire l’ensemble de l’étape sans souci. Elle se recharge sur une simple prise de courant : comme un téléphone (plus lourd, quand même !).
Le VAE offre 3 à 4 niveaux d’assistance ; à vous de choisir celui qui vous convient, en fonction du terrain et de votre forme, et de la longueur de l’étape à gérer.
Tous ensemble ! Le VAE homogénéise un groupe et gomme les différences de niveau. Chacun choisit le niveau d’assistance qui lui convient et vous arrivez tous groupés à l’étape. 
Le VAE sécurise et permet à celui qui craint de “ne pas tenir la distance” de faire le voyage qui le tente, qu’il soit facile ou sportif : couples ou groupes d’amis peuvent enfin partir ensemble quel que soit leur forme et, tous, prendre du plaisir.

FAQ

Plus fragiles, non, plus complexes, oui. On peut donc rencontrer des soucis électriques ou électroniques (connexion de batterie, ordinateur de bord), malgré la vigilance de nos partenaires. Evidemment, c’est rare et nous vous dépannons !
Oui, mais où est le problème ? L’assistance électrique est là pour vous le faire oublier.
Non, les vélos électriques pour enfant n’existent pas, pour des raisons de sécurité.
La plupart des cafés et restaurants accepteront de le faire pendant votre halte chez eux.
Les étapes sont faites pour que la batterie rechargée tienne la journée. A vous cependant de gérer judicieusement votre batterie ; avec l’assistance maximum (rarement nécessaire), la batterie se déchargera vite.
C’est un cliché et c’est faux ! S’il aide les moins costauds, il permet aux autres des étapes plus longues ou des variantes. Les fleuves sont souvent bordés de côteaux : en VAE, vous irez visiter le château-fort perché !
Optez pour le VAE ; vous continuerez à mobiliser votre articulation et vous vous ferez plaisir.
Non, il ne s’agit pas des dynamos d’antan ; il lui faut sa prise électrique.
Pour des raisons pratiques, la plupart des VAE de location sont “mixtes”, avec une barre oblique, sans barre centrale.

Vélo et bateau

2 voyages en 1 !... 
Le long des fleuves, des canaux et des côtes : c’est un voyage à vélo, et une croisière, une expérience nature et la découverte d’un patrimoine. 
Votre bateau est votre hôtel ; il fait escale dans des villes et villages emblématiques ; il navigue lorsque vous pédalez, mais aussi parfois le soir ou la nuit. Vous couvrez ainsi une belle distance et bénéficiez d’une large palette de paysages. Vos étapes se partagent entre journée à vélo et soirée à bord ou visite en ville. 
Idéal pour les groupes d’amis, familles et amoureux : cette formule contente tout le monde, tant par son charme, que l’alliance nature et culture.

Quel bateau ?

Tout dépend du voyage : bateau de croisière fluviale, péniche réaménagée, yacht ou voilier sur les mers… Le bateau peut compter de 10 à 80 cabines, selon le voyage !

Quel confort ?

Vous logez en cabine de 2, parfois 1 ou 3 personnes. Souvent, le bateau dispose de différents ponts qui font varier les catégories de cabine. Comme les hôtels, les bateaux ont des standings différents : certains sont tout simples, d’autres carrément luxueux. Pour un même parcours, vous pouvez parfois choisir entre plusieurs bateaux, du confort simple au Premium.

Quel niveau physique ?

Les itinéraires sur les fleuves sont assez faciles (bateaux de croisière et péniches) ; rien ne vous empêche de faire quelques variantes.
Les voyages à bord des voiliers sont, pour certains, plus sportifs… avec toujours une option VAE.
Quant à ceux qui veulent s’offrir une journée bateau au fil de l’eau, ils peuvent rester à bord et profiter du paysage... 

Est-ce un voyage en liberté ou guidé ?

Votre bateau est souvent 100 % dédié au voyage à vélo, ou en majorité. Les voyageurs viennent de tous les pays : c’est une mini tour de Babel cycliste, propice aux rencontres. Des moments conviviaux et des visites à terre sont régulièrement organisés. Un guide encadre souvent les sorties à vélo (gratuit, libre à vous de le suivre ou pas) et des points journaliers sont proposés. Le guide parle généralement anglais et allemand, rarement le français. Mais les documents fournis par Grand Angle suffisent pour vous débrouiller seuls si vous préférez.
Le voyage peut donc se vivre comme un voyage en liberté, ou comme une alternance de voyage en liberté et en groupe, selon votre envie.
Vous êtes en pension complète ; vous choisissez chaque jour entre un pique-nique ou un déjeuner à bord, si vous décidez de ne pas faire de vélo.

Seul revers de la médaille : nos cousins européens adorent ces voyages et… anticipent leurs vacances ! Réservez tôt pour éviter toute déception.

FAQ

Bien sûr ; il dormira cependant sur le pont, pas forcément à l’abri, et le stockage avec les autres vélos ne le met pas à l’abri d’un petit accroc. Évitez donc de prendre votre super vélo en carbone haut de gamme.
Certains bateaux sont de petite capacité et c’est possible. On peut ainsi vous affréter le bateau… en s’y prenant un an à l’avance !
Pas systématiquement, mais souvent. De plus en plus de bateaux de petite capacité sont aménagés en confort Premium.
Sauf exception, si vous ne trouvez pas vous-même un coéquipier, vous devrez prendre une cabine seule.
Si celle que vous désirez est encore disponible, pas de souci.
Nous vous donnons les explications nécessaires et, souvent, nous proposons un forfait transfert.

L’hiver

Hiver

La neige est une histoire de passion chez Grand Angle. C’est aussi par-là que l’histoire a commencé en 1983, en Forêt Noire, dans le Vercors et en Scandinavie. Vous pouvez compter sur les conseils de nos quatre moniteurs de ski et de nos accompagnateurs en montagne de l’équipe bureau pour vous orienter.

Les raquettes à neige

Raquettes à neige

C’est la randonnée d’hiver, quand la neige ne nous porte pas. Idéales pour celui qui ne sait pas faire de ski et souhaite s’affranchir de toute contrainte technique… Le déplacement en raquettes s’apparente à celui de la marche ; il est un peu plus physique, surtout si la neige est poudreuse (mais c’est maaaagique !) ; plus ludique aussi : vous ferez de belles glissades dans les pentes. Restez toujours très prudent lors du hors-piste.
Si vous n’avez jamais fait de raquettes à neige, mais si vous faites de la rando pédestre, aucun souci d’adaptation technique !

Distances et progression

Les étapes comptent généralement de 100 à 800 mètres de dénivelé positif et de 10 km à 20km par jour, pour une durée de 3 à 6 heures. On marche souvent moins vite qu’en rando d’été.

Niveau

Nous indiquons la difficulté de la randonnée sur une échelle de 1 à 5. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les raquettes

Nous proposons des raquettes et bâtons en location. Vous pouvez aussi apporter votre propre équipement. Pour plus d’information, cliquez ici.

FAQ

Prévoyez un pantalon étanche, et des chaussures de randonnée le plus étanche possible. Contre le froid, prévoyez des sous-vêtements thermiques en laine mérinos ou synthétique, et un ou plusieurs vêtements chauds de sport. Evitez le coton. Contre le vent et les intempéries, prévoyez une veste étanche de type gore tex.
Si vous le pouvez, essayez au moins une fois avant votre séjour. Si c'est impossible, ce n’est pas grave si vous avez l’habitude de randonner l’été.

Le ski de fond

Ski de fond

Une trace sillonne collines et vallées enneigées, traversant combes, forêts et villages. Vos skis de fond glissent dans les traces, mêlant la beauté des paysages aux sensations physiques. 
C’est une activité d’endurance, douce et complète ; elle peut être pratiquée de façon tranquille ou particulièrement intensive. Chez Grand Angle, elle est en mode vacances !
Vos skis sont fins et longs ; seul l’avant du pied est fixé ; le talon est libre.

Il existe deux types de ski de fond

► Ski de fond classique ► Ski de fond skating

Ski de fond classique

Vous glissez dans deux traces parallèles ; pour ne pas reculer sur la neige, vous avez différents modes d’accroche sous vos skis : fart, écailles ou peluches. Les chaussures sont souples et ressemblent un peu à des baskett. C’est aussi le ski idéal pour la balade mixte, sur traces et hors piste. C’est celui qui est utilisé dans la plupart de nos voyages à ski.

Ski de fond skating

La piste est seulement damée ; c’est le “pas du patineur”. Les skis sont un peu plus courts ; pas besoin d’accroche sous le ski ; les chaussures sont montantes et plus rigides. Une bonne condition physique est recommandée. Le skating est peu adapté en hors piste.

Distances et progression

Les étapes comptent généralement de 100 à 350 mètres de dénivelé positif et de 15 km à 30km par jour, pour une durée de 4 à 6 heures.

Niveau

Nous indiquons la difficulté de la randonnée sur une échelle de 1 à 5. Pour plus d’information, cliquez ici

Les skis

Nous proposons des ski, bâtons et chaussures en location. Vous pouvez aussi apporter votre propre équipement. Pour plus d’information, cliquez ici.

FAQ

Le ski de fond classique se déroule dans des traces ou hors trace. A faible allure le mouvement du skieur se rapproche de la marche glissée, grâce à l’anti recul sous le ski. Il est donc facilement abordable pour tous. Cette technique est cependant fine, le ski classique conviendra donc aussi bien aux expérimentés qu’aux néophytes. Les skis de skating ne disposent pas d’anti-recul. Le mouvement se rapproche nécessairement de celui d’un patineur. Il est plus sportif au premier abord. Le skating est aussi plus rapide.
La taille de vos skis dépend principalement de votre poids et taille. Généralement, comptez 15 à 25 cm de plus que votre taille pour des skis de classique. Pour des skis de skating, choisissez des skis de votre taille à 10 cm de plus.
Comptez 20 cm de moins que votre taille pour des bâtons de classique. Pour des bâtons de skating, choisissez des bâtons de 10 cm de moins que votre taille.
Il existe deux normes : NNN et SNS. Vos chaussures doivent être adaptées aux fixation de vos skis.
Choisissez des sous-vêtements synthétiques, et des collants de type Lycra. En fonction de la température extérieur, prenez un pantalon de ski de fond et une veste de ski de fond ou une veste chaude. Vos vêtements doivent vous tenir chaud sans être une contrainte.

Le ski de randonnée nordique

Ski de randonnée nordique

Le ski de randonnée nordique, c’est le VTT du ski de fond classique : le terrain est plus accidenté sans être alpin, le ski se fait hors piste. Vous avez besoin d’un ski plus large pour mieux tenir sur la neige, avec des carres et des chaussures montantes un peu plus rigides pour une meilleure stabilité en descente. Vous pouvez ajouter des peaux de phoque à la montée. Le matériel reste plus léger et maniable que le ski de randonnée alpine, son cousin par rapport au ski alpin. 
Le ski de randonnée nordique permet les grandes traversées sauvages : en Scandinavie, sur les hauts plateaux du Vercors, etc… Il nécessite de maitriser un minimum la technique du ski de fond et/ou du ski de rando alpine.

Distances et progression

Les distances peuvent aller de 10 à 35 km par jour, et présenter des dénivelés de 150 à 600 m, pour 3 à 7h : tout dépend du relief, du type d’environnement, du type de transport des bagages… Sachez également que le temps de progression varie sensiblement selon l’état de la neige et des conditions météo.

Niveau

Nous indiquons la difficulté de la randonnée sur une échelle de 1 à 5. Pour plus d’information, cliquez ici

Les skis

Nous proposons des ski, bâtons et chaussures en location, mais pas toujours. Vous pouvez aussi apporter votre propre équipement. Pour plus d’information, cliquez ici.

FAQ

Le ski de randonnée nordique est particulièrement adaptés aux espaces sauvages vallonnés. Il est le moyen de déplacement le plus adapté dans sur la piste royale en Suède, ou sur les hauts plateaux du Vercors. Le ski de randonnée nordique est parfait pour le voyage itinérant de refuge en refuge en Scandinavie par exemple.
Il est nécessaire de maitriser un minimum le ski alpin, ou le ski de fond, ou le ski de randonnée alpine. Il reste accessible et se rapproche de l’effort d’une randonnée en raquettes.
La taille de vos skis dépend de votre poids et taille, mais aussi de la largeur du ski. Certaines marques ont développé des petits skis larges (votre taille), et d’autres des skis plus fins et plus long (20 cm de plus que votre taille).
Comptez 25 cm de moins que votre taille.
Il existe plusieurs normes. Pensez-y si vous souhaitez acheter du matériel.
Pour vous rendre en Scandinavie, les compagnies aérienne acceptent la plupart du temps les skis en soute. En revanche, attention si votre vol n’est pas direct, les skis peuvent être retardés pendant le changement et arriver à destination avec quelques jours de retard.

Freeride et ski de randonnée alpine

Ski de randonnée alpine

Le ski de randonnée est une pratique de ski proche de la nature, hors-piste en pleine montagne, sans remontées mécaniques. C’est le ski idéal pour les amoureux de la randonnée en montagne en hiver.   

Le matériel est adapté : des skis alpins légers, équipés de fixations spécifiques à la randonnée. Les chaussures sont rigides, comme des chaussures de ski alpin, mais permettent à la cheville d’être libre en montée.

Pour la montée, vous êtes équipés de peaux de phoque à coller sous vos skis, vos fixations en position « montée » libèrent vos talons, vos chaussures en position « montée » libèrent vos chevilles.

Pour la descente, vous décollez les peaux de phoque, verrouillez vos talons et chevilles sur les fixations et chaussures.

Distances et progression

En moyenne,  la plupart des voyages Grand Angle comptent entre 400 et 900 m de dénivelée quotidien. Cela représente entre 4 et 6 heures de randonnée par jour. 

Niveau

Nous indiquons la difficulté de la randonnée sur une échelle de 1 à 5. Pour plus d’information, cliquez ici.

FAQ

Oui, tous nos voyages sont encadrés par des professionnels diplômés. Sur le terrain, ils sont les seuls maîtres à bord et prendrons toujours les décisions les plus sûres.

Chiens de traineau

Chiens de traîneau

Voyage aux pays du Grand Nord, où les chiens de traîneau sont les compagnons évidents. Vous apprenez à conduire un attelage ; votre séjour mêle parfois d’autres activités : pêche blanche, balade en raquettes, etc… Vous êtes au sein de tous petits groupes, pour une meilleure cohésion. Vous disposez de votre attelage, vous vous occupez de vos chiens. Une aventure inoubliable !

Distances et progression

Les distances sont adaptées au groupe, aux conditions météo, à l’état de la neige… Elles peuvent être variables d’un jour à l’autre. Environ 4 à 6h d’activité par jour. 

Niveau

Ces voyages ne nécessitent pas de niveau physique ou technique particulier. Il faut cependant être en bonne condition physique et aimer les chiens.

FAQ

Réponse chiens de traîneau
Réponse chiens de traîneau
Réponse chiens de traîneau