Au fil des châteaux de la Loire à vélo

Récits de voyages

La Loire à vélo est une des plus belles véloroutes de France. Sur 900 kilomètres, elle dévoile une myriade de châteaux célèbres dans le monde entier et des paysages naturels empreints de sérénité. L'itinéraire traverse le Val de Loire, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, et longe le fleuve le plus long et le plus sauvage de France. Chambord, Azay-le-Rideau, Abbaye de Fontevraud, Saumur puis Angers, voici une sélection des châteaux de la Loire à vélo, qui font partie de mes coups de cœur.

Chateau de la Loire - Azay le rideau

 

Le château de Chambord, trésor de la Renaissance

Chateau de Chambord sur la Loire à vélo
Chateau de Chambord sur la Loire à vélo © Angélique Saget

Incontournable halte sur l'itinéraire Blois Chambord de la Loire à vélo, le château de Chambord impressionne à chaque visite. Clos par un mur d'enceinte de 32 km et entouré d'un vaste domaine, il plonge le visiteur dans un univers féérique. Sa silhouette, hérissée de tourelles, qui ressemblent à de grandes pièces d'échiquiers ouvragées dans la pierre de taille, se remarque au premier coup d'oeil. Construit en 1519, c'est le palais idéal imaginé par François 1er et inspiré par Léonard de Vinci. Entre les jardins à la française, les 60 salles meublées du château desservies par le prestigieux escalier à doubles révolutions, les cuisines du XVIIIe siècle et le panorama depuis les somptueuses terrasses du château, on ne cesse de s'émerveiller.  Un petit conseil : mieux vaut préparer sa visite à l'avance et sélectionner ce que l'on souhaite voir, car une journée n'est pas de trop pour goûter à l'ambiance magique de Chambord.

 

Azay-le-Rideau, un château sur une île

Chateau Azay le Rideau sur la Loire à vélo
Chateau Azay le Rideau sur la Loire à vélo © Angélique Saget

Changement d'univers avec le château d'Azay-le-Rideau, même si c'est encore un chef d'oeuvre de la Renaissance construit sous le règne de François 1er. Edifié sur une île sur la rivière de l'Indre, le château d'Azay-le-Rideau dégage un charme fou avec ses reflets envoûtants, que l'on s'amuse à admirer dans l'eau. Richement décorées et finement sculptées dans le tuffeau, qui est la pierre locale, ses façades sont surprenantes et d'un grand raffinement. A l'intérieur, les appartements remeublés offrent un plongeon au cœur de l'histoire. Ne manquez pas la reconstitution du luxueux salon Biencourt de style XIXe siècle et la chambre de style Renaissance. Entouré d'un vaste parc fleuri à l'anglaise, créé au XIXe siècle, c'est aussi un lieu romantique, où faire une pause rafraichissante, sur l'itinéraire des châteaux de la Loire à vélo, de Blois à Angers.

 

L'Abbaye de Fontevraud et le village de Montsoreau

Abbaye de Fontevraud sur la Loire à vélo
Abbaye de Fontevraud sur la Loire à vélo © Angélique Saget

La Loire forme des paysages naturels d'une grande beauté et inspire la sérénité, avec ses îles sableuses, ses reflets bleutés et l'abondante végétation bordant ses rives. La biodiversité s'affiche ici sans encombre et on a souvent l'occasion de croiser des oiseaux. Le fleuve est aussi ponctué de charmants villages paisibles et bucoliques comme Montsoreau. Avec ses ruelles fleuries, ses jolies maisons blanches en pierre et son château, il offre une étape paisible sur les bords de Loire. On peut aussi y déjeuner au restaurant Montsorelli dans un jardin qui surplombe la Loire. Et ce village est un joli spot pour admirer le coucher de soleil sur les quais de la Loire.

Un court crochet permet de rejoindre l'Abbaye de Fontevraud, joyau du patrimoine au cœur du Parc naturel régional Loire Anjou Touraine et du Val de Loire. Cette Abbaye Royale, fondée en 1101, est la plus grande cité monastique d'Europe. On y découvre l'église abbatiale romane, au style épuré, qui abrite  les gisants d'Aliénor d'Aquitaine, de son mari Henri II Plantagenêt et de son fils Richard Coeur de Lion. Là encore, mieux vaut préparer sa visite à l'avance car il y a beaucoup à visiter, entre les cuisines romanes tout en rondeur, les jardins et un tout nouveau musée d'art moderne !

 

Le château de Saumur, une terrasse au dessus de la Loire

Chateau de Saumur sur la Loire à vélo
Chateau de Saumur sur la Loire à vélo © Angélique Saget

En continuant sur l'itinéraire de la Loire à vélo, de Blois à Angers, on découvre la blanche et élégante silhouette du château de Saumur, surplombant le fleuve. Le château a été immortalisé dans le manuscrit enluminé  des Très Riches Heures du duc de Berry, au XVe siècle. Propriété des Comtes d'Anjou et des Plantagenêts, il est forteresse royale au XIIIe siècle, puis devient un palais somptueux au XIVe siècle, à l'initiative du duc Louis 1er d'Anjou. Au XVe siècle, il est habité régulièrement par le roi René. Le château abrite les riches collections du musée de la ville, enrichies par celles du musée du Cheval. Ne manquez pas d'admirer le panorama sur la Loire depuis les terrasses, il est top !

A deux pas, regagnez la place Saint-Pierre, cœur de la cité médiévale. Avec ses maisons à pan de bois et son église, elle offre un lieu chaleureux et intime pour boire un verre. Plusieurs circuits au départ de l'Hôtel de ville, datant du XVe siècle, permettent de découvrir le patrimoine de la ville de Saumur, entre hôtels particuliers, églises, bords de Loire, cave de crémants et sites équestres. Après cette belle étape, poursuivons sur l'itinéraire Saumur Angers à vélo. 

 

La forteresse d'Angers et la Tapisserie de l'Apocalypse

Forteresse d'Angers sur la Loire à vélo
Forteresse d'Angers sur la Loire à vélo © Angélique Saget

Dernière superbe étape sur la Loire à vélo, de Blois à Angers, la forteresse d'Angers en impose et semble imprenable. Construite à partir de 1230 par Blanche de Castille, elle est la résidence des ducs d'Anjou aux XIVe et XVe siècles, en particulier celle du roi René. Avec son chemin de ronde ponctué de massives tours rondes, elle domine avec majesté la ville. A l'intérieur de la forteresse, on découvre  de charmants jardins, ainsi que la célèbre Tapisserie de l'Apocalypse. Longue de près de 100 mètres, la Tapisserie de l'Apocalypse est un trésor médiéval unique au monde. Réalisée en 1375 à la demande du duc Louis 1er d'Anjou, elle illustre l'Apocalypse de saint jean et s'étendait à l'origine sur 850 m2.

Riche en châteaux et pépites, la Loire à vélo ne se dévoile pas complètement à la première visite. Bien d'autres trésors restent à découvrir parmi les châteaux de la Loire à vélo de Blois à Angers. Châteaux de Blois, Chaumont-sur-Loire, Amboise, le Clos Lucé, châteaux de Chenonceau, Villandry, Ussé, Forteresse de Chinon, … , pas de doute ... il faudra revenir !

Ce récit vous a plu? Partez vous aussi sur la route des Chateaux de la Loire à vélo entre Blois et Angers ou découvrez nos séjours sur la Loire à vélo

Vous pouvez aussi lire notre récit familial de Quentin parti avec ses enfants le long de la Loire

Texte et photos © Angélique Saget

Partager l'article sur

Idées voyages

Vous aimeriez également

Ascension au col Nana sur le Tour des Géants
Récits de voyages

Le Tour des Géants

Ce trek est une aventure unique D’abord il y a le cadre : Grandiose. La vallée d’Aoste, avec ses 4 sommets de plus de 4000m, Mont...