Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle

Le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle : un immense réseau de routes de pèlerinage dans toute l’Europe, qui converge vers Santiago, Espagne. En randonnée à pied ou à vélo (VTT ou VTT à assistance électrique), ce sont des parcours expérientiels et culturels, propices à la méditation et aux rencontres chaleureuses et internationales.

Le Camino francés, en Espagne, est l’itinéraire jacquaire le plus fréquenté depuis le Moyen Âge ; le sentier part de Saint-Jean-Pied-de-Port pour finir à Santiago, non loin du Cap Fisterra ou Finisterre (le « bout du monde »), dans la belle et sauvage Galicie, après avoir traversé la Navarre, la Rioja, la Castille et le Leon (et le fameux plateau de la meseta). 

Labellisé Itinéraire Culturel Européen et classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Camino Francés devient le plus important à partir du XIème siècle. Il a développé un patrimoine exceptionnel : églises, cathédrales, ponts, hôpitaux, monastères (plusieurs sites clunisiens au long du chemin)… Ce sont des merveilles de l’art roman, gothique, Renaissance ou baroque, qui émaillent le parcours du randonneur : Burgos, Leon, Pampelune, Sahagun…

Le « chemin de St Jacques des Francs », c’est aussi une plongée au cœur de l’histoire de l’Europe et de la reconquête catholique de la péninsule ibérique à partir du Moyen Age, comme du développement économique que ces grands pèlerinages ont accompagné.

Côté paysages, notre cœur penche pour les chemins en France, aux sentiers plus spectaculaires et sauvages, aussi très culturels, avec des joyaux de l’art roman, comme Cluny, Conques ou Vézelay perché sur sa colline, ainsi que des villes médiévales comme Autun. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre la via Podensis, au départ du Puy en Velay, ou le parcours de Vézelay à Cluny, par le parc régional du Morvan et la Bourgogne !

En France comme en Espagne, vous apprécierez le balisage particulièrement évident, avec le bel emblème de ces randonnées mythiques : la coquille St Jacques.