Randonnée Crète : trek et vélo, voyage aventure et nature

Île mythique, source de tous les désirs « d’ailleurs », en Méditerranée, la Crète est avant tout une île montagneuse qui s’étire sur près de deux cent soixante kilomètres d’est en ouest et sur une petite soixantaine du nord au sud. C’est la plus grande des îles grecques et la cinquième de Méditerranée. Sa taille imposante, la diversité de ses milieux naturels et son éloignement des côtes continentales, ont permis le développement d’un endémisme extraordinaire qui en fait le paradis des botanistes européens.

En matière de trekking, la Crète est vraiment une destination à part, car l’île est véritablement une montagne dans la mer, promesse de randonnées somptueuses sur fond de mer de Lybie où s’échouent les puissants escarpements qui dévalent de sommets culminant à plus de 2000 m. Les plus belles randonnées se déroulent dans le sud-ouest de l’île. Elles alternent de longues et superbes étapes en bord de mer et des fabuleux parcours de gorges telles les gorges de Samaria, classées à l’UNESCO, qui relient la montagne des Lefka Ori  (en grec : Λευκά Όρη,   littéralement : les blanches montagnes)  à la côte,  où quelques localités lilliputiennes permettent de faire relâche dans des ambiances de bout du monde enchanteresses. 

Mais la Crète est aussi un haut-lieu de la mythologie et de l’histoire européenne. Lieu déclaré de la naissance de Zeus, la Crète a abrité la civilisation minoenne de 2700 à 1200 avant J.C., à l’époque où les Egyptiens bâtissaient leurs pyramides. Occupée par les Vénitiens, puis les Ottomans avant de retrouver le giron grec, la Crète a conservé nombre de vestiges et constructions qui témoignent de sa riche histoire, à La Canée, Rétymnon ou Héraklion.

Décidément, la Crète est bien davantage qu’une île. C’est un monde en soi, creuset d’une culture qui fait la part belle à des produits du terroir éblouissants et à une musique et des traditions de haut vol.