Traversée de l’île de Ré à vélo

Récits de voyages, Récits de l'équipe

 Je vous emmène aujourd’hui sur l’île de Ré, une île encore préservée du tourisme balnéaire de masse. Ici la nature est prospère et côtoie des villages authentiques et remplis de charmes ! Cette traversée commence au village côtier de La Flotte, au nord-est de l’île.

 

L’île de Ré et le vélo

L’île de Ré et le vélo vivent une longue histoire d’amour qui dure depuis l’apparition du tourisme en France. On compte aujourd’hui plus de 110 km de pistes cyclables, ce qui en fait un paradis pour les amateurs de balades et randonnées à vélo.
Côté location de vélo, un large choix s’offre à vous : l’île compte en effet 10 villages où l’on trouve plusieurs loueurs. En prime, en cas de panne, certaines enseignes sont présentes dans plusieurs villages : chaîne cassée, aussitôt réparée !

 

Un patrimoine culturel et historique

Je commence mon périple en milieu de matinée à La Flotte où j’ai pu louer mes vélos à Tout à vélo. Je recommande grandement ce prestataire pour l’accueil sympathique et la qualité du matériel.
Le port de La Flotte en Ré est en grande partie réservé aux pêcheurs du village depuis 250 ans. D’ailleurs, à mon arrivée, des restaurateurs leur achetaient directement de beaux crustacés, inscrits au menu du jour. J’appris par la suite que ce port était autrefois le centre du commerce maritime de l’île.

 

Port de La Flotte © Florian Calvat
Port de La Flotte © Florian Calvat

 

Après La Flotte, cap sur Saint-Martin-de-Ré. Je franchis les remparts qui se dressent tout autour du village pour atteindre son port pittoresque : commerçants, pêcheurs et touristes animent ce lieu incontournable. Les fortifications, œuvre du célèbre Vauban, architecte de Louis XIV, sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Les habitants de Saint-Martin étaient ainsi protégés de possibles invasions du royaume d’Angleterre.

 

Porte Thoiras des remparts de Saint-Martin-de-Ré © Florian Calvat
Porte Thoiras des remparts de Saint-Martin-de-Ré © Florian Calvat
Port de Saint-Martin-de-Ré © Florian Calvat
Port de Saint-Martin-de-Ré © Florian Calvat
Couple de cyclistes à Saint-Martin-de-Ré © Florian Calvat
Couple de cyclistes à Saint-Martin-de-Ré © Florian Calvat

 

Petit bonus pour les gourmands : à votre arrivée sur le port, faites un détour par le glacier La Martinière qui propose 77 parfums plus réussis les uns que les autres. De la traditionnelle glace à la fraise de l’île de Ré au goût « huître caviar » pour les plus audacieux, les efforts seront amplement récompensés.

 

Glaces © La Martinière
Glaces © La Martinière

 

Le long du littoral, au nord de l’île de Ré

Depuis Saint-Martin, je décide de prendre la direction de l’ouest pour rejoindre la presqu’île de Loix, au centre de l’île pour une pause déjeuner.
La piste cyclable longe la mer, l’air iodé se fait ressentir et ravive l’esprit !

 

À vélo, le long du littoral à Saint-Martin-de-Ré © Florian Calvat
À vélo, le long du littoral à Saint-Martin-de-Ré © Florian Calvat

 

Cabanes et petites boutiques bordent la piste cyclable. Faîtes une halte ! Dégustez des huîtres fraîches, achetez des petits sacs de sel ou optez pour de belles pommes de terre de l’île de Ré.

 

Boutique de producteur de sel © Florian Calvat
Boutique de producteur de sel © Florian Calvat

 

Aux quatre coins de l’île, vous trouvez du sel ! Loix et ses alentours regorgent de marais salants. Ils forment des paysages atypiques entre digues verdoyantes et reflets du ciel dans l’eau de mer stagnante.

 

Salin de Loix © Florian Calvat
Salin de Loix © Florian Calvat
Arrivée sur le village de Loix © Florian Calvat
Arrivée sur le village de Loix © Florian Calvat

 

À travers champs et marais

Je poursuis mon périple en direction du phare des Baleines, le point le plus à l’ouest de l’île. Les marais et les vignes se succèdent avant d’atteindre le village d’Ars-en-Ré et ses champs qui nous séparent du phare.

 

Vélo devant la vigne © Florian Calvat
Vélo devant la vigne © Florian Calvat
Arrivée au phare des Baleines © Florian Calvat
Arrivée au phare des Baleines © Florian Calvat

 

Le clou du spectacle de cette traversée est sans aucun doute le phare des Baleines ! Particulièrement visité et prisé par les touristes, du haut de ses 57 mètres, le phare s’impose comme un symbole emblématique de l’île.

 

Phare des Baleines © Florian Calvat
Phare des Baleines © Florian Calvat

 

Pour 2€50, grimpez les 257 marches pour atteindre le sommet du phare ! La splendide vue à 360° en vaut (largement) la peine !

 

Vue sur l’océan depuis le Phare des Baleines © Florian Calvat
Vue sur l’océan depuis le Phare des Baleines © Florian Calvat
Vue sur l’île depuis le Phare des Baleines © Florian Calvat
Vue sur l’île depuis le Phare des Baleines © Florian Calvat

 

Rencontres sur le retour à La Flotte

Pour regagner La Flotte, vous empruntez quasiment le même itinéraire avec plusieurs variantes possibles.
Au détour d’un salin, je rencontre un agriculteur qui m’accorde quelques instants pour m’expliquer son travail. Il doit régulièrement entretenir les carrés où stagne l’eau de mer pour enlever la vase qui s’accumule au fond afin de pouvoir récolter le sel plus facilement. Celui-ci récupère plusieurs tonnes de sels par an !

 

Agriculteur dans un marais salant de l’île de Ré © Florian Calvat
Agriculteur dans un marais salant de l’île de Ré © Florian Calvat

 

En repassant près de Saint-Martin-de-Ré ,je tombe sur une belle surprise : les ânes de l’île de Ré ! Ils sont couramment surnommés « les ânes en culottes » mais ce jour-ci ces derniers étaient dévêtus.

 

Ânes de l’île de Ré © Florian Calvat
Ânes de l’île de Ré © Florian Calvat

 

En résumé : l’île de Ré est un paradis pour la balade en bicyclette ! Je dirais même qu’il y a plus de vélos que de voitures… En prime, le côté sauvage de l’île reste un atout majeur qui saura vous convaincre.

 

Vous souhaitez découvrir l’île de Ré et sa région ? Pédalez sur l’Atlantique Nature de Royan à La Rochelle !

Crédit texte et photo © Floriant Calvat de Grand Angle

Partager l'article sur

newer

older

Idées voyages

Vous aimeriez également

Ascension au col Nana sur le Tour des Géants
Récits de voyages

Le Tour des Géants

Ce trek est une aventure unique D’abord il y a le cadre : Grandiose. La vallée d’Aoste, avec ses 4 sommets de plus de 4000m, Mont...