1 semaine de ski de fond à l'est de la Finlande

Récits de voyages, Vos récits

Ce récit retrace le séjour d'Isabelle, partie une semaine à ski de fond dans l'est de la Finlande dans la région de Kainuu, à proximité de la frontière russe.

Après une longue journée de voyage (3 avions) et transfert en minibus le long des forêts enneigées, notre hôtesse et notre guide Maarit nous accueillent dans le gite que nous occuperons pendant deux jours à Rajakartano. Premier jour de ski est une mise en jambe dans les environs. Lacs et collines. Au retour un gouter nous attend avec gâteau préparé par notre hôtesse. Notre sauna est prêt avec le trou creusé dans la glace du lac,(quand faut y aller, faut y aller) puis nous nous rendons chez un éleveur de rennes (petite demi heure de marche dans la nuit) où après une rencontre avec ces animaux nous profitons d’un excellent repas avec viande de renne au menu.

Sauna au bord du lac gelé et de la forêt enneigée
Sauna au bord du lac gelé et de la forêt enneigée © Isabelle Pierson
Visite des rennes après un beau coucher de soleil
Visite des rennes après un beau coucher de soleil © Isabelle Pierson

 

Puis départ pour notre seconde journée de ski et changement de logement. Après un transfert en minibus et avoir déposé nos affaires au gite nous partons à la découverte du parc naturel dans les environs de Martinselkonnen. Le soleil est voilé mais les paysages sont quand même très beaux.

Ciel voilé au dessus de la forêt finlandaise enneigée
Ciel voilé au dessus de la forêt finlandaise enneigée © Isabelle Pierson

 

Lorsqu’on s’arrête on peut gouter le silence absolu. Quand nous arrivons, Jarus qui nous précède en scooter en traçant la piste nous tend une kuksa de boisson chaude à l’airelle. Le poêle est allumé dans la cabane (il fait quand même un peu frais) et la soupe chaude. Nous longeons l’après-midi la frontière russe identifiée par les balisages jaunes et des panneaux d’interdiction.

Les panneaux délimitant la frontière avec la Russie
Les panneaux délimitant la frontière avec la Russie © Isabelle Pierson

 

C’est un no man’s land et notre guide nous a bien recommandé de ne pas y mettre un ski ou un pied. Le soir nouveau sauna,( sans bain glacé ) et encore un excellent repas préparé par notre seconde hôtesse. Nous pouvons regarder les oiseaux venant picorer les graines par la fenêtre. Un pic épeiche joue à cache cache. Des photos d’ours couvrent les murs car nous sommes dans une zone d’observation de ceux-ci.

Accueil avec un bon repas chez notre hôte
Accueil avec un bon repas chez notre hôte © Isabelle Pierson

 

La troisième journée, un soleil éclatant est au rendez vous(et le thermomètre est aussi bien descendu) . Nous longeons la frontière sur une partie du trajet. C’est la journée la plus longue (23 km) et quels paysages magnifiques. Et toujours le silence. Après les lacs, nous montons dans la forêt vers la cabane où notre  pique-nique nous attend , le poêle est allumé, la boisson à l’airelle et la soupe chaudes sont prêtes.

Pique nique avec poële
Pique nique avec poële © Isabelle Pierson

 

Neige et vent au menu de ce quatrième jour. Il devient plus difficile de distinguer la trace mais comme nous longeons la frontière si bien balisée, pas de risque de se tromper. Un abri ouvert et un feu dans la neige nous attendent pour le pique-nique. Nous découvrons qu’un tambour de machine à laver peut se transformer en brasero. Et nous voilà à faire cuire nos saucisses sur le feu comme les finlandais, assis sur les peaux de rennes. Nouveau logement. Nouvelle hôtesse, très sympathique qui nous propose après le repas de nous conter l’histoire de la région depuis le royaume de Suède à nos jours et nous montre les photos des ours qu’elle prend elle-même depuis les postes d’observation.  Le coucher de soleil est magnifique.

Coucher de soleil derrière la forêt
Coucher de soleil derrière la forêt © Isabelle Pierson

 

Le dernier jour de ski arrive, le ciel est couvert. Nous revenons un peu sur nos pas le long de la frontière puis obliquons pour une boucle dans les environs d’Arola. Lorsque nous arrivons à l’aire de pique nique préparée par Jarus le soleil daigne faire une petite apparition. Puis nous partons pour un petit lac pour tenter de pêcher du poisson. Nous faisons chacun notre trou à l’aide de la fraise (concours de vitesse de 45 mn à 2mn22). Nous revenons bredouilles, seul Jarus a réussi à attraper deux petits poissons que nous dégusterons quand même le soir même, partagés en 5.

Sur les pistes de ski de fond de Finlande
Sur les pistes de ski de fond de Finlande © Isabelle Pierson

Si à votre tour vous souhaitez parcourir l'est sauvage de la Finlande à ski de fond dans la région de Kainuu, rendez-vous sur la page dédiée de notre séjour.

Vous pouvez également découvrir tous nos séjours à ski de fond en Finlande ici.

Et si vous êtes plutôt tenté par une immersion dans la nuit polaire de la Laponie Finlandaise, retrouvez le récit de Laura

Partager l'article sur

Idées voyages

Vous aimeriez également