Vallons et Villages du Luberon

Les points forts de ce voyage
Grand Angle

Votre
expert

Matthieu Offredi

Matthieu Offredi

Expert des voyages guidés en Europe

Informations
pratiques

Durée

7 jours

À partir de

0

Voir la fiche technique Envoyez ce circuit à un ami Ajouter à ma sélection

Au creux de la Durance, le Luberon s'étire entre Cavaillon et Manosque. La combe de l'Aiguebrun sépare le petit Luberon, flanqué de gorges et de ravins du grand Luberon, plus "dodu". Immenses jardins aux parfums odorants, cèdres démesurés et climat méditerranéen confèrent aux villages une atmosphère chantante qui séduisit les artistes.

Itinéraire

J1

Apt - Buoux

Rendez-vous à Apt à 12h.
Marche jusqu'au village perché de Saignon, puis traversée du plateau de Claparèdes.
Longeant l’Aiguebrun, nous parvenons au hameau des Seguins au pied des falaises de Buoux.
 

Hébergement

Nuit en hôtel.

Heures de marche

5h30

Dénivelé +

400m

J2

Buoux - Recaute

Nous atteignons les crêtes à proximité du Mourre-Nègre (1128 m), point culminant du grand Luberon, où la vue s'étend des Alpes à la mer, avant de gagner le village de Lourmarin où reposent les écrivains Henri Bosco et Albert Camus.
 

Hébergement

Nuit au mas de Recaute, au milieu des vignes.

Heures de marche

6h30

Dénivelé +

700m

J3

Recaute - Mérindol

Remontant la combe du Sautadou nous gagnons, en crête, la magnifique forêt de cèdres de l’Atlas par le vallon de Sanguinette et la Baume de l'Or.
Des chemins embaumés par le thym, le romarin et la sarriette nous mènent à Mérindol, haut lieu du protestantisme provençal. 

Hébergement

Nuit en maison d’hôtes ou hôtel.

Heures de marche

6h

Dénivelé +

600m

J4

Mérindol - Mérindol

Circuit en boucle autour de Mérindol par le spectaculaire site des gorges du Régalon, la ferme de Mayorques et l'arboretum de la Font de l'Orme.

Hébergement

Même hébergement que la veille.

Heures de marche

6h

Dénivelé +

600m

J5

Mérindol - Bonnieux - Buoux

Par un chemin offrant une vue spectaculaire sur la vallée de la Durance, les Alpilles et plus loin la Camargue, nous regagnons les crêtes du petit Luberon et la belle forêt de cèdres, avant de redescendre sur le village de Bonnieux. Transfert au fort de Buoux, visite.

Hébergement

Nuit à l'auberge des Seguins.

Heures de marche

6h

Dénivelé +

600m

J6

Buoux - Apt

Traversant le plateau parfumé des Claparèdes et ses nombreuses bories, nous passons le Calavon pour atteindre le site du Colorado Provençal.
Randonnée l’après-midi dans les célèbres carrières d’ocre. Transfert sur Apt en fin d’après-midi.

Hébergement

Nuit à l'hôtel.

Heures de marche

6h

Dénivelé +

600m

J7

Visite de la vieille ville d’Apt

Le samedi, jour du marché provençal, vous prendrez le plus grand plaisir à flâner parmi les étals colorés où l'on retrouve toutes les saveurs de la Provence.

Une autorisation préfectorale de circuler dans le massif est accordée l'été à nos guides. Cela nous permet de vous proposer ce circuit en juillet et en août. Cependant nous pouvons être amenés pendant cette période à apporter quelques modifications pour votre confort et votre sécurité.

Le programme a été établi selon les derniers éléments connus lors de sa rédaction. Des impondérables sont toujours possibles et des situations indépendantes de notre volonté peuvent en modifier le déroulement. Nos accompagnateurs feront de leur mieux pour s’adapter à ces aléas, avec leur expérience et leur professionnalisme.

Descriptif technique

Niveau

Etapes sans grande difficulté technique. Il faut néanmoins être en forme. Pour la randonnée, 4 à 6h30 de marche par jour, faibles dénivelés.

Transports des bagages

Rien à porter, que vos affaires de la journée et le pique-nique ; vous retrouvez le soir vos bagages à votre lieu d'hébergement.

Confort

Hébergements
Chambre d’hôtes confortables (3 nuits) et hôtels (3 nuits) en demi-pension, chambre de 2 à 4 personnes.
Sanitaires et douches à l’étage ou dans les chambres.

Restauration
Les repas du midi sont des pique-niques (prévoir votre pique-nique pour le repas de midi du J1).

Groupe

De 5 à 15 participants.

Début / Fin

Début
Le dimanche à 12 h place Lauze de Perret devant le bar Lou Pastre à Apt. Penser à amener votre pique-nique
En cas de retard, contactez-nous au 04 90 09 06 06 ou 07 77 08 14 68

Fin 
Dispersion le samedi vers 12h place Lauze de Perret à Apt. Terminus des bus en face

Durée

7 jours / 6 nuits, 6 jours de marche

Accès

En voiture
Par l’A7 jusqu’au niveau d’Avignon puis D973 et N100 (carte Michelin n° 81)
Vous pouvez calculer votre itinéraire sur le site Michelin : www.viamichelin.com (choisir : Itinéraires)

Parking
Parking gratuit mais non gardé à Apt. L’accompagnateur vous indiquera sur place, les endroits les plus sûrs. (En face de la caserne des pompiers ou près de la Gendarmerie). Attention : ne vous garez pas Place Lauze de Perret en raison du marché qui se tient le samedi matin sur cette place.

Covoiturage
De nombreuses personnes, se rendant au départ de nos randonnées par leurs propres moyens, se rendent compte, une fois arrivée sur place, qu’elles auraient pu faire le voyage ensemble. Il nous est très difficile d’organiser par nous même le covoiturage ne disposant pas toujours des coordonnées de tous les participants et ne connaissant pas leur mode d’accès au point de rendez-vous.
De plus, la loi nous interdit la divulgation des coordonnées de nos clients et nous pouvons difficilement jouer le rôle d’intermédiaire. Cependant, soucieux de vous faciliter vos déplacements mais aussi de nous inscrire dans une démarche responsable et respectueuse de la planète, nous vous incitons à consulter les sites suivants qui organisent le covoiturage : www.covoiturage.fr ou www.covoiturage.com ou www.easycovoiturage.com, etc.

En train
Gare d'accès et de dispersion : AVIGNON TGV ou AVIGNON CENTRE Puis ligne régulière de Bus Avignon – Apt (Terminus) – Ligne 15 Départ d’Avignon TGV 09h45 – arrivée à Apt 11h Retour d’Apt à 12h15 – arrivée à Avignon TGV à 13h30
Attention : en cas d'insuffisance de participants, nous pouvons être amenés à annuler un séjour jusqu'à 3 semaines avant le départ. Si vous vous rendez en train au départ de la randonnée, évitez certains tarifs non modifiables / non remboursables type Prem's tant que le départ n'est pas assuré.

Prolongez votre séjour

HÔTELS À APT :
L'Aptois** 289, Cours Lauze de Perret Tel : 04 90 74 02 02 Le Palais** 24, Rue Docteur Albert Gros Tel : 04 90 04 89 32

HÔTELS À AVIGNON :
Le Magnan** 63, rue du Portail Magnanen Tel : 04 90 86 36 51
IBIS Centre Gare 42, boulevard Saint Roch Tel : 04 90 85 38 38
Le Splendid 17, rue A. Perdiguier Tel : 04 90 86 14 46
Le Medieval 15, rue Petite Saunerie Tel : 04 90 86 11 06

Photos

Vous faites de belles photos ! N’hésitez pas à nous envoyer un CD de vos plus belles photos réalisées lors de votre voyage. Le fait pour vous de nous communiquer des photos implique que vous acceptez que vos photos soient utilisées à titre gracieux sur nos différents supports (catalogue, site internet, fiche technique, etc.).

Équipement

- Un bon sac de voyage dans lequel vous aurez toutes vos affaires, ou une valise
- Assiette, gobelet, couverts et canif pour les pique-niques
- Une paire de jogging ou chaussures de détente
- Un pull
- Un bon coupe-vent
- Des shorts
- Une ou plusieurs chemises légères à manches longues et courtes
- Des chaussettes de randonnée
- Une casquette ou chapeau à larges bords
- Une cape de pluie
- Une gourde d’au moins un litre, voire 2 litre (il fait chaud dans le luberon)
- Une paire de lunettes de soleil
- Une crème solaire
- Une mini trousse de toilette
- Une mini trousse de pharmacie avec élastoplaste, biogaze, ou "2ème peau" gaze, désinfectant et aspirine
- Un appareil photo
- 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif)

Et plus particulièrement
- Un sac à dos pour la journée (30 à 40 litres) avec bretelles confortables et ceinture ventrale. Important : dos renforcé
- Des chaussures de marche souples avec une bonne semelle
- Un pantalon confortable pour la marche

N.B: Vos affaires personnelles transportées devront être contenues dans UN SEUL BAGAGE (de préférence sac à dos ou sac de voyage) n'excédant pas 15kg. Un supplément de 4 € par étape (à régler directement sur place) sera demandé par le transporteur aux personnes qui se présenteront au départ avec un sac excédant les 15kg. L’excédent de poids sera placé dans un sac individuel fermé fourni par le transporteur.

Cartographie

- Carte Didier-Richard au 1:50 000 n°14 "Du Luberon à la Montagne Ste-Victoire"
- Carte IGN (Série bleue au 1 :25 000) n°3142 (Cavaillon)
- Carte IGN (Série bleue au 1 :25 000) n°3242 (Apt)

Bibliographie

Nous vous recommandons :
- "Lubéron, carnets d'un voyageur attentif", de Patrick Ollivier Elliot, Edisud
- "Bories", Edisud, Parc Baturel Régional du Lubéron
- Les romans de Jean Giono
- Les romans d'Henri Bosco
- Guide Vert "Provence" (Michelin)
- Guide Bleu "Provence" (Hachette)
- Guide du Routard "Provence"
- Parc Naturel Régional du Luberon (Guide Gallimard)
- Vaucluse (Guide Gallimard)
- La Mémoire du Luberon de J.P Clébert (Ed. Herscher)

Divers

UN PEU D’HISTOIRE
Dès 1530, la Réforme se propage dans le Midi, grâce aux colporteurs de bibles et aux marchands, par la vallée du Rhône, le Vivarais et la vallée de la Durance. Le protestantisme est stimulé par le rayonnement de l’église vaudoise, implantée dans les communautés villageoises du Luberon. L’hérésie vaudoise remonte au XIIème siècle : Pierre Valdo, un marchand lyonnais, avait fondé en 1170 une secte prêchant la pauvreté et le retour à l’Evangile, refusant les sacrements et la hiérarchie ecclésiastique. Excommuniés en 1184, les Vaudois étaient, depuis ce temps, pourchassés comme hérétiques. En 1540, le Parlement d’Aix (institué en 1501) décide de frapper fort en ordonnant la destruction de la bourgade vaudoise de Mérindol. François Ier temporise et prescrit un sursis. Loin de s’apaiser, les esprits s’échauffent : l’abbaye de Sénanque est saccagée par des hérétiques en 1544 ; en riposte, le président du Parlement d’Aix, Meynier d’Oppède, obtient du roi l’autorisation d’appliquer "l’arrêt de Mérindol" et organise une expédition punitive. Du 15 au 20 avril 1545, une véritable folie sanguinaire s’abat sur les villages du Luberon dont certains sont incendiés et rasés : 3 000 personnes sont massacrées et 600 envoyées aux galères.

APT
Petite ville active de la vallée du Calavon, grande productrice de fruits confits et de confitures, d’essence de lavande et de truffes, elle est le principal centre d’extraction de l’ocre en France.

SAIGNON
Bâti sur un promontoire près d’un haut rocher. L’église romane présente une belle arcature aveugle trilobée.

BORIES
Sur les pentes du Luberon se dressent de curieuses cabanes de pierres sèches, à un ou deux étages, appelées «bories» : on en dénombre environ 3000. Beaucoup ont été habitées de l’Âge du fer jusqu’au XVIIIème siècle.

MOURRE NÈGRE
A 1125m d’altitude, c’est le point culminant du Luberon. Le panorama s’étend du plateau du Vaucluse, du Mont-Ventoux, de la montagne de Lure et des Préalpes de Digne au nord jusqu’à la vallée de la Durance, la montagne Ste-Victoire, l’étang de Berre et les Alpilles au sud.

CUCURON
Eglise à la nef romane et aux chapelles et abside gothiques. Christ en bois peint du XVIème siècle. Retable du XVIIIème siècle. L’hôtel de Bouliers (XVIIème siècle) abrite un petit musée du Luberon.

LOURMARIN
Situé au débouché de la combe de Lourmarin, le village est dominé par le château, bâti sur une butte. Au cimetière reposent les écrivains Albert Camus et Henri Bosco.

GORGES DE REGALON
Le chemin passe dans le lit d’un torrent asséché, entre les parois très rapprochées des gorges, véritable couloir de 100m de long, haut de 30m et étroit parfois de 8cm

OPPÈDE-LE-VIEUX
Le site d’Oppède est des plus pittoresques : étagé sur un éperon rocheux, le village, naguère en grande partie ruiné, a retrouvé vie grâce à l’intervention d’artistes et d’hommes de lettre.

MÉNERBES
Ce vieux village est perché sur un promontoire du versant nord du Luberon. En 1573, les Calvinistes s’en emparèrent par ruse et il fallut cinq ans pour les en déloger. A voir : Sur la place de l’Horloge, dominée par le campanile en fer forgé de l’hôtel de ville, belle maison Renaissance - Eglise du XIVème s- Citadelle (XIIIème s) avec tours d’angle et mâchicoulis.

LACOSTE
Ce village perché offre un élégant petit beffroi du XVIIème s. Il est dominé par un imposant château en partie ruiné qui appartint à la famille de Sade où le «divin marquis», seigneur du lieu vint se réfugier en 1778 après s’être évadé de prison.

BONNIEUX
Ce gros village, où subsistent de nombreux vestiges de remparts, est étagé sur un promontoire naturel du Luberon. De la Terrasse, jolie vue sur la vallée du Calavon et le plateau du Vaucluse où s’accrochent les villages de Gordes et de Roussillon avec, au loin, le Mont-Ventoux. Au-dessus, la vieille église paroissiale du XIIème siècle est entourée de très beaux cèdres. L'église neuve contient 4 tableaux sur bois de primitifs de l’école allemande du XVème siècle.

FORT DE BUOUX
L’éperon rocheux du fort de Buoux a toujours servi à des fins défensives. Occupé par les Ligures, les Romains, puis témoin des combats entre catholiques et protestants, il fut démantelé sur ordre de Louis XIV en 1660. Trois enceintes défensives, une chapelle romane, des habitats, des silos taillés dans le roc, un donjon, une pierre de sacrifice ligure, un escalier dérobé, composent cette place forte. De la pointe de l’éperon, où se dressait un donjon médiéval, belle vue sur la haute vallée de l’Aigue-Brun.

RUSTREL ET LE COLORADO PROVENÇAL
Rustrel est un minuscule village adossé au pied du Plateau d'Albion dans le Parc Naturel Régional du Lubéron qui mérite largement un détour pour ses étonnantes falaises d'ocre que l'on appelle Le Colorado Provençal.
L'exploitation de l'ocre débutée il y a un siècle en arrière, permit à Rustrel d'être un centre important de production et de participer à la révolution industrielle à partir de ces minerais ferrugineux. Aujourd'hui, après un long déclin, l'exploitation du site touche à sa fin, le Colorado Provençal entame une deuxième vie en s'ouvrant aux visiteurs émerveillés par la palette de couleurs et de formes offertes sur le site.
Entre Rustrel et le hameau de Gignac, en bordure de la rivière Dôa, de nombreux sentiers pédestres conduisent vers une incroyable succession de rochers de couleurs rouille, de falaises d'or et de cheminées de fées rouges qui surgissent majestueusement de la végétation. Le village de Rustrel est dominé par un beau château du XVII° qui a été restauré récemment.

Privatiser ce voyage

Partez entre amis ou en famille aux dates qui vous conviennent.

Privatisation possible à partir de 6 personnes.

Demander un devis

Ce circuit ne correspond pas exactement à vos attentes ?

Créer un voyage sur mesure Voir tous les circuits en France

Vous aimerez aussi

Cascades du Hérisson
Randonnée liberté
FRALP0069

L'Échappée Jurassienne Sud

 
Difficulté
Durée
7 jours
 
 
 

à partir de 610,00 €