Île de la Réunion : la grande traversée

Paysage de l'île de la Réunion
Récits de voyages, Vos récits

Île de la Réunion : la grande traversée

Notre groupe : Annick et Jean ; Agnès et Dominique ; Antoinette et Didier ; Marie-Paule et Alain ; Jacqueline et Michel ; Isabelle ; Marceline ; Jacques ; Gérard et moi Nathalie.

Une magnifique traversée de la Réunion en 11 jours où nous avons parcouru les trois cirques Salazie, Mafate et Cilaos, fait l’ascension du piton des Neiges à la lampe frontale, traverser la magnifique plaine des Sables et ses paysages lunaires.

Le cirque de Cilaos et le col de Taibit au loin
Le cirque de Cilaos et le col de Taibit au loin © Michel Haderer

Seule l’ascension prévue en fin de séjour du piton de la Fournaise n’a pu se faire pour cause de conditions météorologiques déplorables. Mais nous avons pu longer le belvédère du Pas de Bellecombe, marcher un peu au-delà du cône volcanique du Formica Léo situé dans la caldera de l’Enclos Fouqué où nous avons randonné malgré la pluie et une visibilité très réduite en suivant le balisage serré de marques blanches qui aurai dû nous conduire jusqu’au cratère Dolomieu.

Randonnée sur le champ de lave de l'Enclos Fouqué
Randonnée sur le champ de lave de l'Enclos Fouqué © Michel Haderer

Belle performance de toute l’équipe de randonneurs sur la durée avec un dénivelé positif journalier max de +1200m et un dénivelé négatif journalier max de -1540m.

Cette traversée a été une succession de décors grandioses, de panoramas exceptionnels et de paysages végétaux très contrastés et très riches selon les altitudes (forêt primaire en montant au trou de fer). Nos connaissances en biodiversité se sont élargies !

Fuchsia de Bolivie (ou flambeau d'amour)
Fuchsia de Bolivie (ou flambeau d'amour) © Michel Haderer
Foudi de Madagascar (ou cardinal)
Foudi de Madagascar (ou cardinal) © Michel Haderer

Le parcours entre Roche Plate et l’ilet de Marla dans le cirque de Mafate, en passant par le site des Trois Roches et sa magnifique cascade, nous a enchanté.

Ce cirque de Mafate est comme un monde à part, sauvage car aucune route n’y accède. Nous avons été surpris, alors que nous progressions sur les chemins caillouteux et pentus de montagne, d’être doublés par des écoliers accompagnés d’un de leur parent et se rendant à l’école de l’ilet le plus proche.

L’itinéraire entre Bourg Murat jusqu’au gîte du volcan de la Fournaise nous a également offert une étape de toute beauté et des paysages très diversifiés et imposants. Notamment dans la pleine des sables où se devinent des formes dantesques de magma figé ; un formidable jardin de sculptures que nous avons pu admirer.

Nous avons reçu un accueil chaleureux et convivial dans tous les gîtes et refuges où nous avons dormi et dégusté les plats emblématiques de la cuisine créole, rougail, riz, lentilles, gratin de chouchou…sans passer à côté du ti-punch et rhum arrangé. Après l’effort, personne ne se privait du réconfort !!

Une mention particulière pour notre hôte Patrick à Hell Bourg qui nous a offert deux soirs de suite en fin de repas un petit concert chant, guitare, kayamb, djembé, accompagné de son fils.

Pilier de la réussite de ce séjour, notre guide Jean-Yves et ses magnifiques itinéraires, son enthousiasme, humour et joie de vivre, son esprit futé (certains vous raconteront l’épisode cocasse de l’arrêt de bus pour achever un itinéraire et se rendre à Cilaos !) et sans oublier ses salades de fruits (ananas victoria, oranges et pommes) préparées quotidiennement pour les poses vitamines et l’énergie.

Partager l'article sur

newer

Idées voyages

Vous aimeriez également

Reflet miroir sur les lacs du Connemara
Récits de voyages

Là-bas, au Connemara

Comme la grande majorité des Français, il y a quelques années, lorsque j’entendais le mot « Connemara », la...

Grand Angle en pratique
bien choisir son voyage

En savoir plus

Nos photos

Parc national du Mercantour, France
Dolomites de Cortina, Italie
Andros et Tinos, Grèce