Que faire à Berlin en trois jours?

Visite Berlin 3 jours
Récits de voyages, Vos récits

Que faire à Berlin en trois jours?

Venue à Berlin par opportunité, je ne sais pas trop pourquoi j'imaginais une ville festive mais triste.
Quelle agréable surprise !! Ces 3 jours sur Berlin m’ont tour à tour fascinée, émue, interrogée, fatiguée ou cultivée !
Pourquoi ne pas commencer votre séjour Berlin-Copenhague en découvrant cette capitale?
 

Berlin, une ville pleine de contrastes

Sachez que Berlin est une ville très (très très) grande, étalée mais plate et extrêmement bien desservie par les transports en commun, mais où il est également très facile et agréable de s'y déplacer à vélo. 3,60€ seulement pour relier l’aéroport de Schoenefeld au centre ville : bonne nouvelle !

J’ai choisi de commencer par un haut symbole historique: la porte de Brandebourg ! Passage incontournable et emblématique de l’histoire, j’ai mitraillé quelques clichés en bonne touriste fraîchement débarquée !
Icône de la fin de la guerre froide, elle reflète tous les contrastes que je vais vivre les prochains jours entre le passé et le présent, les 2 Allemagnes puis la réunification, et enfin l’Histoire avec un grand “H”.

Porte de Brandebourg
Porte de Brandebourg ©️ Julie Marienval

 

Le passé à chaque coin de rue

Plongée au coeur des années froides et sombres de cette cité, je me promène jusqu’à Checkpoint Charlie. La légèreté croisée sur ma balade (autocollants bariolés, tags multicolores, ou limousine Trabant) contraste avec l’émotion qui me gagne sur cette ancienne frontière militarisée, où le territoire américain, dit libre, côtoie le territoire russe austère et fermé. L’exposition libre, le reste du mur de Berlin et le poste militaire américain vous raconte l’histoire absurde qui s’est déroulée en ces lieux et a conduit à des tentatives désespérées de passage à l’ouest !
Comme tout est souvent commercial, vous y trouverez avec étonnement des masques à gaz au look d’époque en vente sur le trottoir d’en face, ou des morceaux authentiques du mur en vente au gramme, ou même un escape game qui vous propose de tenter de passer le mur en moins d’une heure…

Frontière américaine et restes du Mur de Berlin
Frontière américaine et restes du Mur de Berlin ©️ Julie Marienval

 

Limousine Trabant
Limousine Trabant ©️ Julie Marienval

 

Curiosités locales
Curiosités locales ©️ Julie Marienval

 

Dans une certaine mélancolie, mais proche à pied du mémorial aux juifs assassinés de Berlin (Holocaust Mahnmal en allemand), je prolonge jusqu’à cet étrange monument brut de béton, aux différentes hauteurs qui semblent vous absorber en son centre et qui vous isole temporairement du bruit de la ville environnante. Bouleversantes émotions et poids lourd d’une histoire me font réaliser que Berlin a fait un énorme devoir de mémoire et de “rédemption” sur cette sombre période ! 

Holocaust Mahnmal
Holocaust Mahnmal ©️ Julie Marienval

 

Une architecture variée

Assez d’émoi pour ce jour, je termine ma journée à flâner dans cette immense ville à observer l’architecture environnante. Les immeubles sont tour à tour staliniens, futuristes ou religieux et de rue en rue me voici aux abords de l’île aux musées. Ici la densité de remarquables bâtiments est forte : Gendarmenmarkt, Berliner Dom, Bode Museum, Altes Stadthaus, Alexanderplatz avec sa célèbre tour de télécommunication (Fernsehturm), ou encore le Rotes Rathaus (l'hôtel de ville rouge).

Alexsanderplatz
Aleksanderplatz ©️ Julie Marienval

 

Bâtiment stalinien, Gendarmenmarkt, Berliner Dom et Rotes Rathaus
Bâtiment stalinien, Gendarmenmarkt et Berliner Dom ©️ Julie Marienval

 

Pause gourmande: l'incontournable Currywurst

Fin de journée dans le quartier de Kreuzberg, pour tester une currywurst et boire une bière ou deux ou trois... Après tout, nous sommes en Allemagne :) 

Plat typiquement local, la Currywurst
Plat typiquement local, la Currywurst ©️ Julie Marienval

 

 

Quartier nord de Berlin: trois lieux, trois histoires, trois visites

Ma seconde journée a été placée sous le signe de l’Histoire en arpentant le quartier nord de Berlin: tantôt à l’est, tantôt à l’ouest, dite la zone française pendant la guerre froide.
Trois lieux, trois histoires, trois visites: passage par la nouvelle synagogue de Berlin, puis visite guidée des tunnels pendant la guerre froide et enfin le musée d’Anne Frank !

Je me suis rendue à la synagogue, pour le symbole car évidemment, en plus d’être majestueuse, elle est inévitablement un emblème du devoir de mémoire et de reconstruction de Berlin. Ces 2 tours et son dôme brillants d’or étincellent fièrement au soleil. 

Synagogue de Berlin
Synagogue de Berlin ©️ Julie Marienval

 

Berliner Unterwelten propose plusieurs visites des sous sols de Berlin. J’ai choisi de faire le Tour M, qui raconte l'imagination, la mise en place, les succès et les échecs des tunnels pendant la guerre froide pour tenter de passer de l’est à l’ouest. Je n’ai pas vu passer les 2h !! Le guide est vraiment passionnant et nous avons la chance de plonger dans les sous sols de la ville pour s’immerger de découvertes en anecdotes ! 

Il est surprenant que Berlin possède un musée sur Anne Frank, sachant qu’elle n’y a jamais mis les pieds. Le hasard veut que j’ai lu son fameux journal cet automne alors ma mémoire est encore toute fraîche.
Cet Anne Frank Zentrum est au fond d’une ruelle atypique, lieu de street art. Cette expo est bien construite, elle s’articule autour de la vie personnelle d’Anne avec des extraits de son journal, des anecdotes de personnes qui l’ont connue et côtoyée. Très instructif, j'en ai perdu la notion du temps jusqu'à ce qu’on me prévienne de la fermeture du musée :)

Anne Franck Zentrum Berlin
Anne Franck Zentrum ©️ Julie Marienval

 

 

Berlin c'est aussi: une ville emblématique pour les amateurs d'électro...

Peut être serez vous tenté de tester la réputation électro/techno de Berlin ? 
Accompagnée de berlinois, la soirée fût remplie ! Après quelques bières, quelques cocktails et un doner kebab pour se donner des forces, nous avons profité d’un des clubs les plus connus au monde : le Berghain ! Avec sa politique de confidentialité, les téléphones sont obturés pour ne permettre aucune photo. Ce qui se passe à Berghain, reste donc à Berghain !! Mais croyez moi nous avons eu le droit à un méga son, un mixage parfait et des personnages détonants :)

 

 

... et de street-art

Le dernier jour, plus tranquille, commence donc plus tardivement. Au programme, East Side Gallery ou autrement dit, le mur de Berlin encore existant ! Son fameux Baiser de la fraternité (ou pour faire moins court : Mon Dieu, aide moi à survivre à cet amour mortel !) et tous ces graffitis symboles d’une liberté retrouvée.
Le musée historique allemand (Museumsportal Berlin) est venu clôturer cet enrichissant séjour. Bâtiment historique associé à un bâtiment à l’architecture moderne, il est l’un des musées le plus visité de la ville.

Street art Berlin
Street art Berlin (Baiser de la fraternité à gauche) ©️ Julie Marienval

 

Diverses oeuvres de street art à Berlin
Diverses oeuvres de street art à Berlin ©️ Julie Marienval

 

Julie devant les restes du mur de Berlin
Julie devant les restes du mur de Berlin ©️ David Praire


 

Tschüss Berlin!

3 jours c’est court : c’est sûr, Berlin tu me reverras !!! :)

 

David et Julie devant l’ours de Berlin
David et Julie devant l’ours de Berlin ©️ David Praire

 

Envie de découvrir cette fascinante capitale? Plusieurs de nos séjours sont au départ de Berlin à vélo, vous pouvez par exemple relier Berlin à Copenhague le long des rivières et des canaux, ou si vous préférez vous arrêter un peu avant tout en rejoignant l'océan, Berlin - Rostock est une autre possibilité. Et si l'envie de finir votre séjour par Berlin vous attire plus et que vous voulez arpentez les routes de République Tchèque, laissez vous tenter par notre nouveau séjour de Prague à Berlin
 

Crédit Texte : © Julie Marienval

Crédit Photos : © Julie Marienval & David Praire

Partager l'article sur

Idées voyages

Vous aimeriez également

Mont Saint Michel à vélo
Récits de voyages

Les plus beaux cyclotours de France

C’est le titre du livre de Jean Claude Praire , co-fondateur de Grand Angle : c’est dire si les voyages à vélo, ça...

Grand Angle en pratique
bien choisir son voyage

En savoir plus

Nos photos

Parc national du Mercantour, France
Dolomites de Cortina, Italie
Andros et Tinos, Grèce