Randonnée Mercantour : trek, voyage aventure et nature

Du col de Larche jusqu’à quelques kilomètres de la méditerranée, le Mercantour, Parc National, correspond à la partie terminale des Alpes au sud pour le versant Français (L’Argentera en étant le versant Italien).

Mais ne vous attendez pas à y n’y trouver que des collines ! Toute la partie centrale du Parc est bien en montagne, avec de nombreux sommets approchant les 3000m, ou même les dépassant : Mont Ténibre (3031m), Mont Pelat (3051m), Mont Gelas (3143m), pour n’en citer que trois. De son côté, L’Argentera culmine à 3297m et le col de la Bonette est le plus haut col routier d’Europe, avec ses 2800m au point haut.

Le massif est littéralement constellé de lacs d’altitude, il y en a des centaines : lac d’Allos, lacs de Vens, de Rabuons, des Merveilles… Et tous ceux qu’on découvre dans un petit vallon au détour d’un sentier de randonnée, ou à nos pieds depuis une des cimes du massif.

Une autre de ses particularités est la présence d’une faune abondante : le bouquetin d’abord, dont l’Argentera était un des derniers refuges en Europe avant sa réintroduction dans toutes les Alpes, mais aussi les chamois, mouflons, gypaètes… faciles à approcher. Et le loup, dont vous ne verrez au mieux que les traces.

Le patrimoine est également remarquable. Les célèbres gravures de la zone de Merveilles (âge du bronze) constituent un immense musée à ciel ouvert, et la région, à cheval entre la culture Italienne et Provençale, présente une architecture et une culture tout à fait originales.

Que vous arriviez de Briançon ou du Vercors au terme d’une de nos grandes traversées, pour un trek en altitude vers le miroir des lacs ou une randonnée plus facile dans la Roya, guidé ou en liberté, vous reviendrez du Mercantour avec un petit soleil dans la tête.