Visiter la Toscane en une semaine

Récits de voyages, Récits de l'équipe

La Toscane… Véritable berceau de la Renaissance, elle charme les voyageurs du monde entier. Ses magnifiques villes, son paysage vallonné, ses belles routes de campagne et ses produits du terroir nous émerveillent. Il y en a pour tous les goûts ! Une semaine à sillonner la région ne sera pas de trop pour découvrir tous les trésors qu’elle abrite…


Lucques et ses remparts

Nous commençons notre périple par la visite de Lucques, ville modeste entourée de remparts de briques rouges. Le haut des fortifications a été aménagé et végétalisé : c’est la « Passegiata della Mura » qui permet d’en faire le tour à pied, à l’ombre des arbres. Mais nous y croisons aussi beaucoup de cyclistes ! Cette promenade sur les remparts nous offre plusieurs beaux points de vue sur le centre historique.

Piazza dell'Anfiteatro Lucques
Piazza dell'Anfiteatro à Lucques © Emma Duvivier

 

Il est très agréable d’arpenter les ruelles de Lucques, nous passons par de nombreuses petites places. La plus emblématique d’entre elles : la Piazza dell’Anfiteatro, conçue en forme elliptique à la place d’un ancien amphithéâtre romain. Les terrasses des cafés qui la bordent semblent particulièrement accueillantes !

On retrouve à Lucques une multitude d’églises romanes. La cathédrale de San Martino et San Michele in Foro valent également le détour.

San Michele in Foro Lucques
San Michele in Foro Lucques © Emma Duvivier

 

Visiter l'incontournable Florence

Après avoir apprécié le calme de Lucques, nous poursuivons notre semaine de voyage en Toscane à Florence. Les touristes y seront davantage présents, mais cela ne nous fera pas faire marche arrière. Je rêve de visiter Florence depuis des années… et je ne vais pas être déçue ! Pas besoin d’être experts en architecture pour nous émerveiller devant la beauté de cette ville. Centre emblématique de la période de la Renaissance et siège de la grande famille des Médicis, Florence regorge de merveilles.

Duomo Florence
Duomo de Florence © Emma Duvivier

 

La Piazza del Duomo est sen-sation-nelle ! Avec son imposante cathédrale (Duomo), le Campanile et le Battistero di San Giovanni, cette place est littéralement à couper le souffle. Les couleurs de ces trois monuments ne ressemblent en rien à ce que nous avions pu voir auparavant. La cathédrale pourrait sembler démesurée – tant nous nous sentons ridiculement petits à côté – mais elle incarne parfaitement la grandeur passée de la ville de Florence qui a joué un rôle majeur dans le renouveau artistique survenu au XVIe siècle. Les matériaux et les couleurs utilisés dans le cadre de la construction de la Basilica di Santa Maria Novella et de la Basilica di Santa Croce rappellent ceux de la Piazza del Duomo. Cela crée comme un ensemble architectural à travers la ville, cohérent et majestueux.

Basilica di Santa Croce Florence
Basilica di Santa Croce Florence © Emma Duvivier

 

De nombreux palais sont disséminés dans toute la ville, aux styles architecturaux divers, notamment le Palazzo Vecchio situé sur la Piazza della Signoria. Il est possible de visiter nombre d’entre eux.

Pour faire le plein de produits de saison, nous avons apprécié le grand marché couvert du quartier de San Lorenzo dont les étals débordent de produits frais et locaux. Attention, on y trouve également quelques boutiques attrape-touriste…

Impossible de parler de Florence sans évoquer ses musées ! La Galerie des Offices et la Galerie de l’Académie sont deux véritables bijoux. De renommée mondiale, ils abritent des œuvres incontournables d’artistes tels que Michel-Ange, Raphaël, Botticelli, Léonardo de Vinci et beaucoup d’autres. Néanmoins, ils sont victimes de leur succès, alors n’oubliez pas de réserver votre billet à l’avance pour échapper aux longues file d’attente.

Autre symbole de la ville de Florence : le Ponte Vecchio, qui permet de traverser l’Arno. Sur l’autre rive du fleuve, on retrouve notamment les jardins de Boboli et de Bardini, ainsi que le Palazzo Pitti, célèbre pour ses collections d’œuvres d’art.

Ponte Vecchio Florence
Ponte Vecchio Florence © Emma Duvivier

 

Pour les plus courageux d’entre vous, nous recommandons de monter (attention, ça grimpe vraiment!) à la Basilica di San Miniato al Monte et à la Piazzale Michelangelo. Vous serez alors récompensés par un somptueux panorama sur la ville de Florence. Le coucher de soleil pare le centre historique de somptueuses couleurs dorées et orangées… A ne pas rater !

 

Les villages et les routes du Chianti

Après avoir expérimenté l’agitation de Florence, place au calme de la campagne ! Nous nous dirigeons vers le sud pour sillonner les routes du Chianti. La région du Chianti est connue dans le monde entier pour ses vignobles et oliveraies. Elle est parsemée de villages typiques dans lesquels on peut déguster de l’huile d’olive locale ou quelques gorgées de vin.

Nous sommes passés par l’authentique Stradda in Chianti, par Montefioralle et ses jolies ruelles pavées (l’un des plus beaux villages du pays!), Greve in Chianti et sa belle Piazza Matteotti dont les arcades regorgent de cafés et restaurants, Radda in Chianti, plus calme que Greve et dissimulant de petits couloirs souterrains, Castellina in Chianti… Le choix est vaste, chaque village a son propre charme et vaut la visite !

Montefioralle
Montefioralle © Emma Duvivier

 

On entend souvent parler de la Toscane par le biais de Florence ou Pise. Mais selon moi, la découverte de la région s’effectue aussi à travers les villages plus discrets. Les grandes villes sont certes époustouflantes, mais elles ne nous permettent pas de percevoir l’authenticité et le caractère des villages typiques qui font pourtant partie intégrante de la culture toscane. Se perdre dans leurs ruelles est un vrai plaisir. Ces villages perdus au milieu des oliveraies et des vignobles nous offrent des panoramas saisissants sur la campagne environnante.

Campagnes de la Toscane
Campagnes de la Toscane © Emma Duvivier

 

Sienne, une ville fascinante

L’ambiance de la ville de Sienne rappelle celle que nous avions perçue en visite à Lucques. Il s’agit certes d’une cité touristique mais l’agitation y est moindre qu’à Florence. Célèbre pour la course du Palio (course de cavaliers) ayant lieu chaque été, la Piazza del Campo est le cœur battant de Sienne. Dominée par l’hôtel de ville, la Piazza del Campo est conçue comme un hémicycle aux bords inclinés. J’ai trouvé cette place fascinante, large et calme, unique, aux couleurs inhabituellement orangées et rosées… Un plaisir pour les yeux.

Piazza del Campo à Sienne
Piazza del Campo à Sienne © Emma Duvivier

 

Si on ne compte plus les églises et basiliques présentes dans le centre historique, c’est la cathédrale de Sienne, resplendissante, qui a retenu notre attention…

Cathédrale de Sienne
Cathédrale de Sienne © Emma Duvivier

 

Visiter les villages fortifiés

Entre Sienne et Pise, nous prenons de nouveau le temps de nous arrêter visiter plusieurs villages fortifiés, juchés sur les collines toscanes. Ils diffèrent légèrement des villages du Chianti, ils semblent plus imposants, dotés de défenses et de fortifications plus importantes.

Nous commençons par visiter Monteriggioni, de taille plutôt modeste mais ses remparts sont particulièrement bien conservés. Il est d’ailleurs possible d’en faire le tour. Le village de Colle di Val d’Elsa, érigé tout en longueur sur la crète d’une colline, est lui aussi entouré d’imposantes fortifications. Il nous a séduit par son authenticité car, à la différence de Monteriggioni, l’activité touristique n’y est pas mise en avant et c’est très appréciable.

Duomo de Colle di Val d'Elsa
Duomo de Colle di Val d'Elsa © Emma Duvivier

 

Nous nous rendons ensuite à San Gimignano. Conçu en forme circulaire et perché au sommet d’une colline, ce village est sans aucun doute le plus impressionnant de tous ceux que nous avons pu admirer jusqu’à présent. Du fait de sa position dominante sur les alentours, sa silhouette vue de loin semble irréelle, comme sortie d’un film. Le centre médiéval de San Gimignano est vivant et bien conservé. Nous finissons notre tournée des villages par Volterra, lui aussi stratégiquement bâti sur le haut d’une falaise. On y trouve beaucoup de boutiques-ateliers qui présentent les créations d’artisans locaux.

Cente de San Gimignano
Centre de San Gimignano © Emma Duvivier

 

Pise et sa remarquable tour penchée

Pour finir notre semaine de voyage en Toscane, nous faisons une dernière halte pour visiter Pise. Située au bord du fleuve Arno à l’instar de Florence, la ville de Pise est mondialement connue pour sa tour penchée… Il est vrai que celle-ci est particulièrement impressionnante lorsqu’on se trouve à proximité, on se demande comment elle tient ! La Tour de Pise se trouve sur la « place des miracles », Campo dei Miracoli (à croire que cela tient d’un miracle..!). A ses côtés se dresse la belle cathédrale de Pise ainsi qu’un baptistère circulaire, mélange d’architecture romane et gothique.

Cathédrale et Tour de Pise
Cathédrale et Tour de Pise © Emma Duvivier

 

Un peu plus loin, en nous rapprochant du cœur de la ville de Pise, nous découvrons la Piazza dei Cavalieri, qui marque le début du quartier étudiant de Pise. A partir d’ici, petites places, bars, cafés et restaurants se multiplient.

Comme vous pouvez le constater, la Toscane a su nous charmer grâce à sa richesse et à sa diversité. N’hésitez plus et partez à la découverte du territoire toscan ! Vous ne pourrez être que séduits par sa beauté et sa douceur de vivre.

 

Nos voyages d'une semaine en Toscane

Si ce récit d'une semaine en Toscane vous a inspiré, vous pouvez retrouver le parcours dans notre séjour en Toscane à vélo. Et si vous préférez la randonnée, découvrez notre séjour guidé dans les collines toscanes en terre de Sienne ou notre randonnée liberté de Florence à Sienne

Et pour plus d'inspiration, retrouvez notre suggestion de voyages culture et nature pour visiter l'ensemble de la bellissima Italia

Partager l'article sur

Idées voyages

Vous aimeriez également