Le GR20, un parcours mythique, très accessible aux bons randonneurs

Récits de voyages, Vos récits

Ce circuit sur le GR20 était un projet depuis longtemps évoqué. Les options possibles étaient nombreuses : GR20 Nord ou Sud ? Faut-il partir seul ou en groupe ? Quelle est la meilleure saison en Corse ? Et quels sont les équipements indispensables ?

En définitive, nous avons choisi de partir en groupe, et opté pour la dernière semaine de juin : cela diminuait les risques de névés, et permettait de partir avant les grosses chaleurs. Cette année, la météo a été au rendez-vous. On rencontre un peu plus de monde à cette période, mais cela est resté tout à fait acceptable.

Il s’avère également intéressant de partir en début de saison : les refuges sont encore bien tenus, et le personnel est certainement plus accueillant qu’en fin de saison, après le passage de très nombreux randonneurs.

 

Nous avons bien sûr consulté plusieurs avis sur le niveau de difficulté :

On nous disait : le GR20, c'est difficile, technique, aérien, de l'alpinisme par endroit, il ne faut pas avoir le vertige, les refuges ne sont pas toujours très accueillants etc ... Eh bien, non. Il faut y aller, c'est un parcours magique, très minéral, des paysages sauvages magnifiques, avec la vue sur la mer depuis certains cols et la possibilité de se baigner dans des vasques aux eaux transparentes - ça, c'est la Corse et c'est unique !
Il faut certes un minimum d'habitude de la randonnée, ce ne sont pas des sentiers classiques, il faut mettre les mains par endroit et faire attention aux chutes de pierres mais c'est franchement accessible et ça vaut le coup.
Les paysages changent d'un jour sur l'autre et leur beauté se renouvelle tous les jours. Grâce aux départs tôt le matin (parfois 5h/5h30), on évite la chaleur et on profite d'une belle lumière. Beaucoup de minéral, des forêts de pins laricio aussi, des lacs et des cours d'eau sur tout le parcours, avec ces baignades rafraîchissantes dans une eau d'une limpidité extraordinaire.


Quelques mots de l'hébergement :
La cantine est bonne : nous avons pu goûter aux spécialités corses, fromages, charcuterie, cannelloni au bruccio, canistrelli et la Pietra fraîche tous les soirs.
Le coucher bien meilleur que prévu : à part deux nuits en dortoir, nous avons dormi dans des tentes deux places installées à côté des refuges, c'est beaucoup plus confortable. Seule ombre au tableau : il y a eu dans une tente la visite des punaises de lit pour un membre du groupe, c'est pas top ! Il ne faut pas oublier les répulsifs anti-punaises qu'on trouve chez Décathlon ou au Vieux Campeur.

Voici les moments forts de notre semaine, illustrés par quelques photos

Remontée après lac Capitello
Remontée après lac Capitello
Passages équipés avec chaines
Passages équipés avec chaines
Passerelle de Pacimata
Passerelle de Pacimata
Panorama depuis pointe des éboulis
Panorama depuis pointe des éboulis
Lac de Capitello
Lac de Capitello
Ruisseau haute vallée du Golo
Ruisseau haute vallée du Golo

 

Haute vallée du Golo
Haute vallée du Golo

 

Pointe des eboulis
Pointe des eboulis

Peu de personnes parlent des  cours d’eau et des vasques qui permettent la baignade tout au long du parcours.

Nous avons pu nous baigner tous les jours, même plusieurs fois certains jours. Quel plaisir de se rafraîchir dans ces eaux cristallines. On en repart tout propre, tout neuf !

 

Pause baignade
Pause baignade
Les tentes à côté des refuges
Les tentes à côté des refuges

Envie de vous lancer à votre tour sur le GR20 en randonnée itinérante?

Grand Angle propose de nombreuses possibilités pour faire le GR20 à sa convenance. Que vous préferiez la partie Nord ou Sud, avec ou sans portage des bagages, ou bien carrément l'intégralité de parcours mythique vous trouverez forcément une formule qui vous convient parmi nos séjours proposés de 6j à 13j

Partager l'article sur

Idées voyages

Vous aimeriez également